Lever de soleil en Auvergne (Puy Mary)

Lever de soleil (sunrise) en Auvergne - Cantal - au Puy Mary

En vacances dans le Cantal, j’ai programmé une sortie matinale pour voir le lever du soleil depuis le Puy Mary. Après ma course de l’Artensiel, et deux jours de récupération, la météo était propice pour mettre en œuvre ma sortie d’avant aube.

Levé à 4h, je suis excité d’avance par ma petite aventure. J’enfile un bon petit déjeuner. Je m’habille chaudement (il fait 10 degrés à 1000m d’altitude, il doit donc faire plus frais à 1 700 mètres). A 5h, la nuit n’est déjà plus si noire, même si les étoiles continuent de briller dans le ciel. Je me dirige en voiture vers le col du Pas de Peyrol. 15 minutes en voiture me suffisent pour m’y rendre. Arrivé sur le parking, je découvre qu’une autre voiture vient d’arriver également. Je ne serai donc pas seul… Je décide de presser le pas. J’enfile mon Hydragon Ace d’Oxsitis et j’entame l’ascension. Mois de 15 minutes plus tard, je suis en haut des 1783 mètres du Puy Mary. Je décide néanmoins de me placer un peu plus loin. Le site est facile d’accès et je ne souhaite pas être perturbé pendant mon moment de « Seul au monde ». Je mets en place ma caméra et je regarde vers l’est, là ou l’horizon commence à prendre feu.

Puis, une boule rouge fait son apparition à travers le petit voile nuageux. En moins de 15 minutes, cette petite boule dépasse ce voile et devient éblouissante. Ce lever de soleil est magnifique, les montagnes éclairées par une lumière orangée tout en créant de longues zones d’ombres sont splendides. Il est 6h30, je décide de me défouler les pattes. Je me dirige sur le chemin des crêtes pour rejoindre un second sommet à 4km de là: le Puy de Peyre Arse qui culmine à 1806 mètres. Pour cela, je doit passer par la Brèche de Rolland à 1 600 mètres. Une descente avant une montée…

Le temps, le paysage, le moment… tout est magnifique. Je prends mon pied. Je profite pour me poser par moment et profiter de ce décor, puis pour repartir en petites foulées quand le terrain le permet. Une fois le second somment atteint, je fais le chemin inverse. Je commencerai à rencontrer un peu de monde sur le Puy Mary et j’échangerai avec des picardes pour leur expliquer le chemin à prendre pour aller au Puy de Peyre Arse. Puis je discuterai avec un retraité auvergnat qui a décidé de faire le tour des sommets d’Auvergne, avant de remonter dans ma voiture à 9h.
Je rentre en ayant des images magnifiques en tête. J’aimerai tellement vous les partager… Ha bin ça tombe bien, j’ai filmé! Voici donc la vidéo de cette escapade matinale. J’espère qu’elle vous plaira.

One Comment

  1. Magnifique!

Laisser un commentaire