Saintélyon arrive à grands pas…

Saintélyon

Vous avez dû remarquer que j’étais un peu moins présent sur mon blog ces derniers temps. Mais j’ai plusieurs raisons que j’ai trouvé dans mon carnet de bonnes excuses. D’abord, quand je suis venu sur mon blog, j’ai fait un gros nettoyage et j’ai mis mon blog à jour. Développé sous WordPress, il était temps. Aucun mise à jour de ce blog depuis sa création, en février dernier (j’avais migré de Tumblr vers WordPress). Ensuite, l’entrainement pour la Saintélyon prend du temps et de l’énergie. Je mise beaucoup sur la récupération pour être en forme le jour J. Et ce jour J, il approche à grandes foulées. Dans moins de 2 semaines et demi.

L’entrainement ne fut pas si éprouvant que cela. Je pense que l’expérience commence à se ressentir, et j’enchaine plus facilement les kilomètres. Mais j’ai surtout misé sur la récupération. Ainsi, pas trop de folies ce dernier mois où j’ai pu dormir longuement le week-end et ainsi bien me ressourcer. Des grasses mat’ de 11h (bon ca reste exceptionnel quand même!) le samedi et je suis d’attaque pour toute la semaine qui suit.

Avec cette récupération, mes dernières sorties longues se sont bien passées. Je suis sur un bon feeling et ca me donne confiance pour la course. Mais j’avoue qu’il me reste de nombreuses zones d’ombre, et je me pose des questions l’état dans lequel je serai à 5 heures du matin, après 5 heures de cours. Je pense pouvoir atteindre les 50km dans de bonnes conditions, mais la vingtaine de km suivante est pour moi une grand inconnue.

Sur mes sorties longues, j’ai remarqué que je ne buvais pas assez. Sur 3 heures, ca va, mais sur 8, 9, 10 heures de course ou plus, cela peut être compromettant. Je dois donc veiller à bien m’hydrater.

Pour la montre, je vais partir avec ma Garmin Forerunner 410. J’ai fait ma dernière sortie de 3h avec cette dernière et je n’avais utilisé que 23% de la batterie. Cela veut dire que je peux avoir une autonomie d’au moins 11h. Je pense qu’elle peut m’accompagner sur toute la course. J’aurai toujours sur mon poignet droit une montre chrono classique, au cas où.

Ce soir, c’est veillée du bois chez Team Outdoor. Je vais profiter de cette occasion pour faire mes derniers achats avant la course, afin d’être équipé correctement pour la Sainté. Je vous ferai un article prochainement pour vous présenter mon matériel complet pour la course…

En tout cas, l’excitation monte, monte, monte…

27 commentaires

  1. même pas peur…

    • Comme je dis souvent au boulot, la pression, moi, je la bois….

    • ouaip, les dés sont sur le point d’être jetés, y’a plus grand chose à faire maintenant, combien de bornes au paroxysme de la prépa pour vous ?

      • En effet, faites vos jeux!
        Pour le nombre de bornes, c’est un peu difficile à dire puisque j’y ai consacré mon deuxième semestre tout en y intégrant une prépa semi et une prépa marathon. Environ 550 bornes je pense…

      • celui qui fait le plus de bornes à l’entrainement arrive le premier ?
        blague à part, pas facile de savoir combien en faire (trop / pas assez)…
        et puis il faut parler de max de sortie longue ou de max hebdo ? 🙂

        • Les km avalés ne sont ps forcément déterminants. De plus, mes entrainements, je ne les prépare pas en nombre de km mais plutôt en fonction d’une durée, et d’un rythme.
          Il y a aussi le nombre de sorties, les autres sports pratiqués, la qualité de l’alimentation, etc. Bref, plein de paramètres qui rentrent en jeu.
          Mais c’est toujours marrant de voir le nombre de kilomètres parcourus pour préparer une course…

  2. L’hydratation est vraiment un point où il faut se forcer sur du long, pour ma part naturellement je bois peu et encore moins quand il fait frais/froid du coup en course je me force à boire à intervalle de temps régulier, tu peux mettre des alertes sur ta garmin par exemple.

    Coté chrono ce qu’il y a de pratique avec la sainté c’est le départ à minuit, même avec une montre banale tu sais ton temps. (Pour les grosses courses où je sais que ma garmin ne va pas tenir je décale l’heure de ma montre basique de backup pour que le minuit corresponde à l’heure du départ)

    Pour ton inconnue des 50km, garde en tête le fromage et le saucisson du ravito de Beaunant, ça c’est le ventre qui parle 😀

    Bon courage pour la suite 😉

    • Habituellement, j’arrive à penser à boire 1 à 2 gorgées toutes les 10 minutes. C’est pour cela que j’ai été surpris d’avoir si peu bu pendant mes sorties longues.
      La garmin sert surtout pour éviter de me cramer au début et de me donner ma vitesse. Après, la montre peut en effet suffire.
      Maintenant, grâce à tes bons conseils, je sais comment me motiver pour les derniers kilomètres… 😉
      Merci pour tes encouragements!

  3. Bonne course Greg !

  4. On pensera fort à vous, j’espère que tu vas prendre beaucoup de plaisir

    • J’espère bien m’amuser pendant ce défi perso. Pendant la course, e ne manquerai pas de penser à vous… qui penserez à moi… qui pense à vous… qui…

  5. Un sacré défi mais tu as l’air prêt ! tu as bien analyser tes zones d’ombres comme tu dis donc tu feras le nécessaire pour ne pas te mettre en difficulté. Tu as l’air serein et calme avec l’entrainement que tu as fait, mon conseil serait de rester dans ce même état d’esprit sans trop laissé place à l’excitation, au stress…en tout cas je te souhaite une belle course. Encore 2 semaines…j’imagine que tu es en mode « repos ». alors prépare bien ton sac et je vais suivre ça de près !

    • Oui, j’espère rester serein jusqu’à la course, genre, la force tranquille…
      J’ai encore une grosse sortie ce week-end à gérer puis après, c’est mode trankilou sur les deux dernières semaines. En tout cas, merci pour tes encouragements!

  6. je te rejoins bien sur la pression qui monte 😉 un mélange de léger stress et d’excitation ^^ vivement le 4

  7. Ca va l’faire!!! j’ai hate de lire ton compte rendu!!!

  8. Ah l’excitation des dernières semaines, des derniers jour.. quelle est agréable !!! Tu as l’air tellement en forme et si bien préparé ! C’est vrai que la récupération est essentielle surtout pour la distance que tu vas courir et l’heure à laquelle tu vas la courir. Profite bien de ces quelques jours d’euphorie qui nous accompagnent jusqu’au jour J. J’adore !!

  9. Bonne fin de prépa Greg !

  10. Profites bien de ces derniers jours pour récupérer et donc assimiler la préparation sérieuse que tu as conduit ces derniers mois.
    Au delà de la course en elle-même c’est aussi cette préparation que je trouve super intéressante et qui m’attire dans la longue distance : planifier son entrainement, ses objectifs intermédiaires.. prévoir et tester matériel et alimentation..
    Tu m’as l’air de ne rien avoir laissé au hasard alors je ne me fais pas de soucis pour toi: tu vas vivre une course magnifique ! 🙂

    • C’est vrai que ce n’est pas que la course qui est intéressante mais également tout ce qui l’entoure.
      En tout cas merci pour tes remarques et tes encouragements.

  11. Un bel entraînement si tu ne sens pas trop la fatigue. La Saintélyon ira bien.

  12. un entraînement rondement mené, de bonnes récup, la STL se prépare sous de bons auspices !!

Laisser un commentaire