SAINTELYON: j’ai hâte!

SAINTELYON: j’ai hâte!
Cet article vous a plu?Dites-le!

Livre Saintelyon 60 ans d'histoire

Dans moins de 2 semaines, je serai au départ de la Saintélyon, qui fêtera ses 60 ans. J’ai hâte!

Saintélyon, c’est toute une histoire! 60 ans pour être exact. Moi, mon histoire avec cette course est beaucoup plus jeune, puisque ma première participation date de 2011. Il s’agissait pour moi de ma première course dont le kilométrage dépassait celui du marathon. C’était aussi ma première course nature et ma première course nocturne. Bref, c’était une vraie grande première!

D’ailleurs pour l’occasion, j’avais marqué le coup, avec la vidéo « Bref, j’ai fait la Sainté« . Je m’étais bien marré à la réaliser avec mon épouse.

L’année dernière, bien qu’inscrit, j’avais déclaré forfait, suite à un grand état de fatigue que j’avais mis sur le coup d’un surentrainement.

Dans moins de deux semaines, je prendrai à nouveau le départ de cette course, pour la seconde fois. L’excitation monte tout doucement. La période Tamalou (le fait de ressentir des petites douleurs un peu partout) va commencer à pointer le bout de son nez. Le stress de faire une longue distance approche aussi. Cette année, la plus longue distance que j’ai courue en compétition est de 26km, lors du marathon des villages en relais. Et je n’ai pris le de départ que d’un seul trail, celui de l’Artensiel. Et il faut remonter à l’été 2012 pour ma dernière expérience trail longue distance. Autant dire que c’est un peu l’inconnu, mais je reste confiant!

Il faut dire que je suis galvanisé par le souvenir de la course, par le fait de courir pour une cause qui me tient à cœur (clic), mais aussi par différents événements, tels que la dernière Pasta Running Party qui accueillait les organisateurs et les sponsors de la Saintélyon, ainsi que Nathalie Mauclair la championne du monde de trail. Un moment très sympa! Il y avait aussi la SNF#3 organisée par Mangeur de Cailloux, mais je n’étais finalement pas disponible pour y participer. Ce n’est que la 3ème que je rate après tout. Je suis vraiment déçu sur ce coup là!

Les lectures ne manquent pas sur cette course et je passe pas mal de temps sur le Road Book édité par Endurance Trail.

Et histoire de ne pas courir idiot, je lis actuellement le livre sorti spécialement pour la 60ème édition « La Saintélyon, 60 ans d’histoire ». J’y ai appris qu’il s’agissait d’une course créée par une association cycliste, qu’au départ, on n’avait pas le droit de courir mais uniquement de marcher, et que les 16 premiers concurrents l’avaient fait en 2 jours. Il y a plein d’autres anecdotes et je vous conseille de vous procurer le livre si vous êtes intéressé par ce livre, ou pour l’offrir (14€ frais de port compris sur le site e-commerce de Le Progrès).

Bref, j’ai hâte!

 

6 commentaires

  1. Comme je t’envie !!! Profite bien surtout !!
    Bises

  2. Espèce de maso…
    Bon courage et bonne chance !

  3. Pas faux… ça fait seulement depuis quelques jours que je m’inquiètes de savoir quelles chaussures, quels vêtements je vais bien pouvoir emmener… avant ça, je ne me posais même pas la question. La preuve que la pression monte…

  4. Encore deux semaines de patience 😉

  5. ce coup-ci on y est presque !

  6. J’y serai aussi, sur la 75. Objectif simple: finir ;p

Laisser un commentaire