Sylvain Bazin: le Terdav Trail World Tour

Sylvain Bazin: Terdav Trail World Tour - Saint-Jacques

J’ai eu l’occasion de rencontrer Sylvain Bazin lors de la Gore-Tex European Bloggers Summitorganisée en Allemagne par Gore-Tex, en octobre dernier. Depuis, avec Sylvain, nous échangeons et il arrive de nous retrouver. Lors de son retour du marathon des Sables, nous avons déjeuner ensemble et il me présenté son projet: Terdav Trail World Tour, Saint-Jacques.

Sylvain Bazin est un personnage, ouvert et curieux de tout, tourné vers l’aventure, et qui arrive encore à réinventer la pratique de la course à pied. Cela fait 4 semaines qu’il est sur le Terdav Trail World Tour – Saint Jacques, et il répond aux questions de Greg Runner.

Greg-Runner: Est-ce que tu peux te présenter brièvement?
Sylvain Bazin: Alors… Je m’appelle Sylvain, j’ai 34 ans… Je cours depuis à peu près toujours. J’ai couru enfant, par jeu, puis j’ai continué. En compétition depuis l’âge de onze ans. Je n’ai jamais arrêté et je crois que j’ai touché à peu près à toutes les disciplines et les distances en course. De la piste, beaucoup de route quand j’étais jeune. Le chrono n’a jamais été une obsession, j’ai toujours plutôt recherché une harmonie, un absolu dans le geste et l’esprit. C’est ainsi que ma pratique a évolué, de plus en plus vers des défis personnels. Chronométriquement, j’ai progressé tant que j’étais étudiant (pour info et pour mémoire: 31’30 au 10km, 1h05 au 20 bornes, 2h31 au marathon à 23 ans)… Ensuite, je me suis davantage tourné vers le trail et l’ultra. Ce projet du Terdav Trail World Tour est donc la suite logique de tout cela. C’est une démarche personnelle, une recherche, qui m’a aussi conduit à faire de ma passion mon métier, puisque je suis journaliste, spécialisé dans la course, l’outdoor, l’aventure.

G-R: Peux-tu nous expliquer ton projet? Quand et comment t’est venue l’idée? Pourquoi Saint Jacques?

S-B: Le projet global, c’est de parcourir les grands chemins de randonnée du globe, sur des itinéraires entre 1500 et 3000 Kms, en rando légère et en autonomie. Avec des distances quotidiennes conséquentes, pour être dans le voyage d’aventure en conservant une dimension de défi. Comme je te le disais, l’idée a mûri petit à petit, avec l’envie de lier ma passion du voyage, de l’aventure, de la marche et de la course. C’est le fruit d’un cheminement. Commencer par Saint-Jacques, c’est symbolique puisqu’ainsi je pars de chez moi pour un tour du monde en étapes.

G-R: Tu es soutenu par différents partenaires; en quoi ont-il été séduits par ton projet?

S-B: Oui plusieurs partenaires me suivent. En tout premier lieu Terres d’Aventure, l’agence française numéro un du voyage à pied, sans qui rien ne serait possible. Je pense qu’ils ont été séduits par « l’esprit » du projet, à la fois un challenge, une aventure et un partage aussi puisque l’idée est de raconter mon voyage par les mots et les images. D’autres partenaires sont présents dans l’aventure; Géonaute, la marque électronique, Terrang, un site spécialisé dans le matériel d’aventure, The North Face, Raidlight, Guidetti pour les bâtons.

G-R: Tu es parti le 26 avril en claquant la porte de chez toi, comme tout pèlerin qui fait Saint Jacques. Depuis, qu’elles sont les images/expériences/rencontres que tu retiens pour ce première partie de ton parcours?

S-B: Je retiens pleins de moments, il faut lire mes récits sur mon blog! Sinon plus globalement, j’ai traversé une bonne partie de la France et je me suis encore une fois rendu compte de l’immense variété de paysages et de la richesse patrimoniale de notre pays. Et puis bien sûr il y a tout de même l’effort physique qui marque. Je suis bien affûté là…

G-R: Ton périple dure 1 mois et demi. Tu arrives un jour précis? Tu penses déjà à cette arrivée?

S-B: Si tout va bien j’arrive le 2 juin!

G-R: As-tu d’autres projets après celui-ci?

S-B: Et oui, la suite du Terdav Trail World Tour cet automne, avec une traversée himalayenne sur le Great Himalaya Trail. C’est une région que je connais déjà, mais là ce périple aura encore une dimension différente. Je pense partir du Bhoutan, puis Simkin et Népal…Sur environ 2000 kms.

Un grand merci à Sylvain qui s’est prêté au jeu pendant son périple. Je vous invite à suivre ses aventures…
… sur son blog: http://sylvainbazin.blogspot.fr/
… sur le blog de Terre d’Aventure: http://le-blog-qui-marche.terdav.com

Laisser un commentaire