Semi-marathon de Usti nad Labem: voyage au nord de la Tchéquie

Semi marathon de usti nad labem: départ

Alors que tous les yeux étaient tournés vers Berlin et le prochain record du monde sur marathon, je me suis rendu au nord de la Tchéquie pour découvrir et participer au semi-marathon de Usti nad Labem.

Présentation du semi-marathon de Usti nad Labem

Usti nab Labem est donc une ville de taille moyenne, industrielle, située dans le massif des montagnes centrales tchèques, au nord de la Tchéquie. Le semi-marathon qui s’y déroule en septembre est l’une des courses organisées par Runczech.

Ce semi est assez réputé car il détient le 3ème record du monde de la distance. Son profil parfaitement plat est propice aux records, mais surtout l’organisation Runczech est performante pour composer un plateau d’élites performants.

Côté coureurs lambdas, c’est 3500 coureurs qui vont participer à l’ensemble des épreuves : handisport, run family, semi-marathon et semi-marathon en relais.

Si le volume ne semble pas impressionnant au premier abord, il faut rappeler que la Tchéquie est un pays de 10 millions d’habitants. Et Runczech, via sa communication « All runners are beautiful », sait motiver la population. L’organisation a effectivement fait courir à elle seule plus de 80 000 personnes depuis le début d’année.

Le course

Le parcours est donc assez plat, composé d’un pont qui constituera le seul élément casse-pattes du parcours, mais à traverser tout de même 4 fois !

Je me rends au cœur de la ville, après avoir déposé mes affaires à quelques pas de là. Je me rends à proximité de l’arche afin d’assister au Run Family.

Puis, je profite d’un peu d’ombre pour me détendre et continuer à m’hydrater. Mon départ a lieu 90min après le Run Family, à 15h. Le soleil s’est invité et il fait assez chaud.

20 min avant le départ, le show commence. La course est diffusée en direct et, ce qui est sûr, c’est que les Tchèques savent faire le show pour présenter les élites, à en faire passer A.S.O. pour une organisation d’amateurs sur ce plan.

Chaque coureur professionnel est présenté. Un par un, le speaker donne leur palmarès et dès que le nom du sportif est annoncé, celui-ci remonte sur quelques dizaines de mètres jusqu’à l’arche de départ, acclamé par la foule.

Moi, après un rapide échauffement, je me rends dans mon sas, situé entre un écran géant et la tribune des VIP, à une dizaine de la ligne de départ. Grâce à l’écran géant installée, je peux voir les élites se positionner sous l’arche et s’élancer au coup de feu du starter.


Semi-marathon de Usti nad Labem

Je m’élance une quinzaine de secondes après les élites. Les spectateurs, armés de sifflets, clap-clap et crécelles nous encouragent bruyamment. Ca donne de l’énergie pour s’élancer face au vent. Car en plus de la chaleur, il faut composer avec le souffle d’Eos.

Semi marathon de Usti nad labem: parcours en ville

Très vite, le peloton s’effile. Je pars un peu vite et j’essaie de ralentir la cadence. Une petit faux plat à remonter puis direction le fameux pont Dr. Beneše. La foule est présente en masse sur la structure qui enjambe l’Elbe. Les coureurs y passant à plusieurs reprises, l’endroit est idéal pour pouvoir encourager plusieurs fois ses coureurs. Le pont passé, on file droit sur une usine avant de bifurquer sur la droite. Légère descente avec vent de face avant d’effectuer un virage en épingle juste après le KM3. Nous longeons ainsi le fleuve, le parcours nous offrant un point de vue plutôt agréable sur la ville et les massifs qui l’entourent, avant de retrouver une seconde fois le fameux pont.

Semi marathon de Usti nad labem: le pont

Une fois l’édifice passé, nous tournons vers la gauche pour passer devant la gare. J’ai la vessie douloureuse depuis pratiquement le départ. Je profite d’un W.C. mis à disposition sur le parcours avant de repartir dans la course. Pratiquement une minute perdue…

Un faux plat permet de s’élancer sur une longue ligne droite qui file vers la partie la plus à l’ouest du parcours. Je croise les élites qui fusent dans le sens inverse.

Sur le parcours, il fait toujours aussi chaud et le vent souffle fortement. J’essaie de me protéger derrière un coureur.

Une nana me double, c’est la seconde relayeuse de son équipe, reconnaissable au dossard qu’elle a dans le dos.

Un peu plus loin, un mec commence à me parler, surement interloqué par la caméra que je porte. Mais dès que je lui demande de parler en anglais (parce que je ne maîtrise pas le tchèque), l’échange s’arrête.

Un passage dans une usine

La moitié du parcours est marquée par la traversée de l’usine Spolchemie. Cela reste un moment original du parcours. Pas de spectateurs, hormis quelques ouvriers prenant leur pause tout en regardant les coureurs défiler sur leur lieu de travail.

Semi marathon de Usti nad labem: traversée de l'usine

A la sortie de l’usine KM 12, on retrouve le cœur de la ville pour emprunter une nouvelle fois les deux premiers kilomètres du parcours. Après avoir franchis une 3ème fois le pont, on part au KM14 sur la gauche. On fait un aller-retour sur 4km. Nous sommes exposés aux rafales de vent et nous avons droit à un petit faux plat à mi-parcours, histoire de corser un peu la chose.

Semi marathon de Usti nad labem: la fin est proche

2319 finishers!

J’avoue, sur la fin de cette boucle, je suis dans le dur. Mais il ne reste que 3 km après cette étape.

Je continue au mental, avec une allure qui a bien chuté. Je suis accompagné par une nana qui court sur le relais. Petite épingle avant de retourner pour une dernière fois sur le pont qui traverse l’Elbe.

Les 21km sont passés, il reste 100 mètres. La foule est bien présente, mais encourage timidement. Dur, dur de passer après les élites…

Le chrono s’arrête : 1h26min44sec. Je suis 109ème de l’édition 2018 du semi-marathon de Usti nad Labem.

 

Après la ligne, je récupère sous un soleil qui chauffe ma médaille, avant de me diriger vers le ravitaillement.

Une fois réhydraté et repu, je me dirige vers les douches à disposition. Je profite qu’il n’y ait personne, puis je me rends au stand des kinés, histoire de me faire masser et de récupérer au mieux.

Semi marathon de Usti nad labem: le pmassage d'un kiné bien mérité

La foule arrive, j’en profite pour m’esquiver et récupérer dans ma chambre d’hôtel.

Malgré les 2 319 arrivants, les conditions d’accueil tant au départ qu’à l’arrivée sont exceptionnels. A l’image du marathon de Prague, les courses Runczech sont toujours un succès !

Les courses Runczech

Il existe course en Tchéquie proposées par Runczech. Participer à l’une d’entre elle est l’occasion de découvrir la République Tchèque. Et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes pour la saison 2019:

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

La vidéo de mon semi-marathon de Usti nad Labem

One Comment

  1. Beau reportage Greg ! Bravo pour ta course!

Laisser un commentaire