Test: le sac à dos Extend de Quechua

Quechua: sac à dos Extend

En week-end prolongé en Auvergne avec mon épouse il y a plusieurs jours, j’ai profité de ce moment et d’un terrain propice pour me préparer au marathon de l’Hortus, et par la même occasion, pour tester le sac à dos de trail Extend de Quechua.

Disponible à moins de 35€, le sac à dos Extend de Quechua est léger puisqu’il ne pèse que 250 grammes. Il comporte une poche à eau de 1l avec un système de fixation en 2 points à l’intérieur du sac. D’une capacité de 12 litres, j’ai pu ajouter un coupe vente et un imperméable très facilement, en plus de la poche à eau remplie de 1L. J’ai facilement accroché des bâtons de randonnée grâce au double système de fixation, facile à utiliser.
Sac Quechua Extend SiffletDeux bretelles confortables permettent de faire passer la pipette aussi bien sur la bretelle de gauche que celle de droite. Un petit compartiment permet d’y glisser l’embout et évite toute gêne avec le tuyau pendant les déplacements. Dans le compartiment de la bretelle de droite est disposé un sifflet, objet devenir indispensable sur certaines courses trail. Les 2 bretelles sont reliés entre elle par 2 clips. J’ai trouvé que ce système de clips n’étaient pas forcément le système le plus facile à mettre en place, ni à enlever lorsqu’on doit accéder au contenu du sac à dos.
Il est également possible de faire passer la pipette par le bas du sac à ds.
Sac Quechua Extend attaches clipsLa ceinture ventrale est en scratch. Sceptique au début, je me suis finalement laissé convaincre. En effet, si ce n’est pas le geste le plus instinctif de passer une lanière dans une boucle, même dans la précipitation, cela reste assez rapide. Et je dois avouer que serrer la ceinture ventrale juste comme il faut est beaucoup plus facile avec la méthode scratch que avec les lanières de serrage que nous avons l’habitude d’utiliser pour ce genre de sac à dos. J’ai même eu le temps de resserrer en cours de sortie la ceinture ventrale pour mieux l’adapter à l’aisance dont j’avais besoin en moins e temps qu’il ne fallait pour le dire.
La ceinture ventrale dispose de 2 poches très larges, suffisamment pour faire entre un iPhone, un opinel, des gel et des barres Mulebar.

Pendant mes sorties, j’avais donc une poche à eau de 1L et 2 vestes dans le sac. Pednant mes déplacements en mode course, le sac à dos tient bien en place, il ne ballote pas. L’effet élastique joue bien son rôle et maintient bien le tout contre la colonne vertébrale. On arrive presque à oublier le sacà certains moment.

Ce sac à dos peut être complété par des portes bidons à ajouter aux bretelles (8€95) et une pochette ceinture (4€95).

Je recommande ce sac à dos notamment pour des trails de courtes distances. La légèreté du sac et sa facilité d’utilisation en font des atouts non négligeables sur ce type de distance, mais risquent de devenir insuffisants sur de plus grands sorties trail. C’est aussi un très bon sac pour les randonnées d’une journée ou moins.

 

 

Mon épouse Lucie a également testé le sac à dos Extend. Il est important d’avoir un retour de femme pour ce genre de produits mixtes. Aussi, voici son compte-rendu, sans qu’elle n’ait lu le miens ou que nous ayons échangé sur le sujet:

Ce qui est pratique lorsque vous partez en vacances avec votre chéri traileur, c’est que malgré le fait qu’il apprécie toujours marcher à mes côtés, l’entrainement est toujours dans ses pensées. Porter un peu de poids sur le dos pour les longues distances en Montagne en fait partie ! J’ai donc eu la chance de lui confier pull, coupe vent, porte feuille pour ne porter que ma propre eau dans le camel back du sac Extend de Quechua. Ma première impression s »arrête sur cette matière extensible qui peut finalement accepter plus que de l’eau. Je trouve la matière agréable, solide (impression typique de fille, je le conçois). La sensation sur le dos est également agréable : pas de sensation de chaud (pourtant on a bien grimpé), comme une seconde peau, la balance se fait parfaitement. En revanche dès lors qu’il a fallu retirer le sac, ca se complique un peu : les attaches sur le haut du torse sont difficiles à mettre et à défaire. J’aime bien le système de scratch autour des hanches qui offfe un confort sans gêne néanmoins lorsqu’il s’agit de défaire puis remettre cela demande un petite attention. Pour ce qui est de la pompe à eau, pas de problème tant que la blonde prend quelques minutes avant le départ pour comprendre qu’il y a une sécurité puis un sens pour pincer le caoutchouc…

Il a aussi testé ce sac à dos:
Runonline: http://runonline.wordpress.com/2012/05/27/test-du-sac-quechua-extend-0-12-l/

11 commentaires

  1. Vraiment super ce sac à dos Extend de Quechua ! et en plus à moins de 35€ ! Bravo à Decathlon !

  2. Sandrunning

    Sympa ce compte-rendu à 2 !! Bonne idée 🙂

    • Oui, parfois, il fallait pour nos sorties rando un sac à dos de plus de 12 litres, car on devait bien se couvrir et être équipés pour les sommets. Il y a encore de la neige en cette saison, même en Auvergne!
      Du coup, Lucie a pu utiliser le sac, pour son plus grand plaisir!!

  3. Merci à vous deux pour ce test ! 🙂

  4. Je suis passé chez Décath’ ce midi pour le voir car ton mail m’a donné envie de le toucher… je trouve la conception intéressante à ce niveau de prix. Je me demande juste quel peut être sa durée de vie ? J’ai aussi un peu d’appréhension sur le confort au niveau du dos mais votre avis est positif sur ce point. Toujours est il que cette une entrée de gamme à ce prix là qui est assez incroyable car elle rend accessible un type de sac inabordable pour pas mal de coureurs…bravo Quechua. J’espère que la solidité est à la hauteur.

    • Oui, c’est vrai que le sac semble assez « fragile ». Au début, je l’ai pris avec des pincettes, puis, en suite, je l’ai trainé dans les branche, je l’ai bondé et il semble bien résister…
      A voir sur le temps…

  5. Pingback: Festa Trail: mon marathon de l’Hortus | Greg Runner

  6. Pingback: Test du sac Quechua Extend 0-12 L | RunOnline

  7. Pingback: Test: produits trail de Quechua | Greg Runner

  8. Pingback: Test du Quechua Extended 0-12l : Une Revolution

Laisser un commentaire