TEST: les sacs Hydragon Ace d’Oxsitis

Sacs Oxsitis Hydragon Ace 10l & 17l

J’ai reçu 2 sacs en test de la nouvelle gamme d’Oxsitis: les sacs d’hydratation Hydragon Ace. Voici le test de la version 10l et de la version 17l.

Présentation générale des Hydragon Ace

Hydragon Ace: Poche pour Portable et Sifflet

Chaque Hydragon Ace est en tissu imperméable, tout comme les fermetures éclair. Un espace dans le sac à dos est dédié à la poche à eau avec son système de fixation.

Les bretelles sont équipées de différentes poches bien utiles pour accéder rapidement aux gels, barres, mais aussi pour le téléphone portable par exemple.

Hydragon Ace: Serrage et fixation des bâtons

Le tuyau relié à la poche à eau passe dans la bretelle gauche pour arriver à une poche spécifique comportant le mélangeur d’Oxsitis. Il est possible de  retirer complètement la poche à eau du sac, tout en y laissant le tuyau. En effet, il existe un système de fixation rapide directement sur la poche à eau. Cela facilite les ravitaillements pendant la course et vous fera gagner un temps précieux.

Une poche portable étanche

Les deux Hydragon Ace d’Oxsitis ont une poche portable étanche située sur le haut de la bretelle droite. Plus besoin de chercher dans le sac son  téléphone pour tenir informé les proches ou mettre à jour les réseaux sociaux pendant une course. Bien entendu, les deux sacs ont également un espace permettant d’accueillir le mélangeur d’Oxsitis.

Pour les deux sacs, un trou prévu au niveau de l’épaule de la bretelle droite permet de sortir des écouteurs. Il est ainsi possible de brancher ses écouteurs et de relier à votre lecteur MP3 rangé dans la poche portable ou dans le sac à dos.

Sur les 2 sacs, les bâtons se fixent grâce à un système de serrage par élastique de fixation des bâtons

Hydragon Ace: Système de serrage ventral

En ce qui concerne le serrage, tout est ajustable. Dans le bas, les bretelles sont reliées au sac par un système de fixation velcro. Deux sangles relient les bretelles au niveau du torse pour améliorer le maintien. La sangle au niveau ventral est à double velcro ce qui facilite le réajustement du sac pendant la course. Au niveau du torse, ce sont des sangles classiques. Mais petite astuces, le clip d’une de cette sangle intègre directement un sifflet!

Test

J’ai pu tester ces 2 Hydragon Ace sur 3 sorties de plus d’une heure chacun. Ne faisant pas trop de trails cette année, je n’ai pas eu  l’occasion de les tester plus longtemps. J’ai pu les tester aussi sur la course Artensiel de l’Aquaterra, et sur ma sortie « lever de soleil » au Puy Mary. Ces tests ont été réalisés en Auvergne.

Sac Hydragon Ace: Fixation latérale et accessoires

Au niveau du confort, je suis tout simplement épaté par ces deux sacs. Une fois les réglages réalisés et adaptés à ma morphologie, j’ai l’impression d’enfiler une veste. Le sac est porté très haut dans le dos, ce qui peut donner une sensation bizarre au départ, mais qui sera vite oubliée. En course, tout est parfaitement maintenu, rien ne vacille. La cheminée de ventilation fonctionne bien pour ne pas ressentir le sac à dos trop plaqué au niveau de la colonne vertébrale, ce qui aurait alors entrainé une sur-transpiration au niveau de cette partie du corps. Bien que n’ayant pas couru avec un sac à dos depuis longtemps (plus de 6 mois pour être exact), je n’ai pas eu de gênes dû à des frottements ou tout forme d’irritation.

Le Sac Hydragon Ace 10l

Sac Hydragon Ace 10 litres
Oxsitis: ouverture et rangements

L’Hydragon Ace 10L contient deux compartiments: un qui s’ouvre sur le dessus et un second qui s’ouvre sur la hauteur. Pour le premier compartiment, il permet de ranger la poche à eau. A noter que ce sac est fourni avec un sac isotherme. Il permet ainsi d’y ranger la poche à eau, idéal pour les trails d’été; d’autant que la chaleur du corps a tendance à réchauffer la poche à eau, plaquée contre le dos. Le second compartiment permet de ranger divers éléments tels que trousseau de clé, portefeuille, couverture de survie (fournie avec le sac), mais aussi des produits énergétiques et des vêtements de rechange. Grâce aux nombreuses poches à velcro et à sa large ouverture, tout est bien rangé et maintenu dans ces rangements, ce qui est bien plus facile pour s’y retrouver!

Les portes-bâtons sont dans le dos pour cet Hydragon Ace de 10 litres. Le système de maintien des bâtons est plus que simple à utiliser. Mais il m’a tout de même fallu enlever une bretelle de sac à dos en course pour ôter mes bâtons du sac.

Les bretelles

Oxsitis: poches sur les bretelles

Concernant les poches sur les bretelles, sur celle de droite, il y a donc la poche à portable. Un superbe plus, la poche poubelle. Elle permet de récupérer tous les emballages vides et elle est complètement détachable. Ce facilite ainsi le vidage (pendant une course sur un ravitaillement) et le nettoyage. Sur la bretelle de gauche, il y a la poche du mélangeur Oxsitis mais également une poche alimentaire. Cette seconde poche permet ainsi de stocker gels, barres et pastilles en tout genre.

Oxsitis: la poche-poubelle

Pas de points négatifs selon moi pour cet Hydragon Ace 10l. Il est juste dommage selon moi de ne pas pouvoir fixer les bâtons sur l’avant. Le prix de 120€ peut paraître élevé pour certains mais il est légitime du fait de sa qualité. De plus, ce sac n’a pas à rougir face à de sacs concurrents qui, pour la même qualité, ont un prix supérieur de 20 voire 30%.

Un sac que je conseille fortement pour les trails longs d’été. Attention par contre, dans le cas d’une course nocturne ou des ultra-trail, je crains que les 10 litres soient un peu légers pour emporter du textile chaud et du change suffisant. Mieux vaut passer sur le 17 litres dans ce cas.

Plus d’infos et achat sur le site d’Oxsitis: http://www.oxsitis.fr/sac-hydratation/sac-d-hydratation-hydragon-ace-10l-version-2.html

Il est possible de compléter ce sac par divers accessoires; parmi lesquels il ne manque que des porte-bidons à fixer sur les bretelles.

Voici la vidéo officielle d’Oxsitis qui présente ce sac, qui illustrera mes propos:

Le Sac Hydragon Ace 17l

Sac Hydragon Ace 17 litres
Oxsitis: ouverture large et rangements intérieurs

Le sac Hydragon Ace 17 litres s’ouvre uniquement sur le haut. Néanmoins, sa large ouverture facilite l’accès au contenu du sac. Un compartiment facilite le rangement de la poche à eau. Par contre, ce sac ne contient pas de sac isotherme pour la poche à eau. Un second compartiment permet un rangement facile de vêtements de rechange, de vêtements chauds ou pour la pluie. Les 17litres seront suffisants pour participer à des ultra trails où les conditions climatiques varient fortement.

Les portes bâtons sont à l’avant, sur les bretelles, ce qui rend les bâtons facilement accessibles pendant la course; pas besoin d’ôter le sac à dos. Le système permet de fixer un bâton par bretelle, et en course, ce n’est pas gênant du tout!

Oxsitis: les poches sur les bretelles

L’Hydragon Ace 17L comporte plus de poches alimentaires que le 10L. En effet, un poche supplémentaire apparait sur la sangle latérale du sac à dos, pour chaque bretelle. Par contre, ce qui est dommage, c’est qu’on ne retrouve pas la poche poubelle qui m’avait bien plu sur le sac 10L. Il comporte aussi la poche étanche pour le portable sur la bretelle droite; et une poche pour accueillir le mélangeur d’Oxsitis sur la bretelle gauche.

C’est un très bon sac selon moi, que je conseillerai pour les ultra-trails et les trails nocturnes, légitimant les 17 litres. Comme pour le 10litres, il existe différents accessoires disponibles sur le site d’Oxsitis.

Il est disponible à 160 € sur le site internet d’Oxsitis: http://www.oxsitis.fr/sac-hydratation/sac-d-hydratation-hydragonr-ace-17l.html

Voici la vidéo officielle d’Oxsitis qui présente ce sac, qui illustrera mes propos:

-15% sur une sélection de nouveautés avec le code IRUN15

Conclusion

Si vous ne souhaitez pas utiliser les boissons énergétiques d’Oxsitis, vous pourrez toujours utiliser votre poche à eau classique. La poche du mélangeur peut alors devenir la poche porte-gobelet. N’ayant pas testé sur une durée assez longue les produits énergétiques d’Oxsitis, je n’ai pas d’avis à donner sur ce sujet. Mais l’utilisation du mélangeur et du réapprovisionnement est assez simple pendant la course. Et le fait de pouvoir passer de l’eau à la boisson énergétique et inversement, est vraiment un concept intéressant. De plus, il est aussi possible de réguler la quantité de produit énergétique Oxsitis que vous souhaitez mélanger avec votre eau pendant votre consommation.

Cette marque française créée en mai 2008 mérite qu’on s’intéresse à ses produits car se sont des produits de qualité.

Laisser un commentaire