Bien lacer ses baskets

Faire ses lacets

Devoir s’arrêter lors de sa sortie d’entraînement, pire, pendant une course, pour relacer ses runnings, cela peut vite devenir… lassant! Cela m’arrive occasionnellement et, j’avoue que s’arrêter en pleine course pour se baisser, nouer ses lacets et se relever, c’est un bel effort dont on a souvent envie de se passer. Pour éviter cela, nous avons différentes solutions…

« Xtenex, le lacet élastique de génie »

Une des solutions est d’acheter des lacets Xtenex et d’en équiper ses chaussures de course à pied. Ces lacets ont la particularité d’être élastiques et de posséder des noeuds autobloquants. Sur leur site, il est annoncé que ces noeuds permettent une tension ajustable entre chaque jeu d’oeillets, assurant un maintien précis, en fonction de la morphologie du pied, avec un grand confort, sans comprimer le pied. Après avoir bien réglé ses lacets, « on enfile ses chaussure comme des chaussons, avec l’assurance de toujours retrouver le même réglage« …

Points positifs:
– Un gain de précieuses secondes pour les  triathlètes, amenés à changer de chaussures en cours de course.
– Plus de lacets défaits! Une fois les lacets réglés à sa convenance, on fait un bon gros noeud et on n’a plus besoin de refaire ses lacets.

Points négatifs:
–  La perte de chaussures: il suffit qu’on vous marche sur le talon et le laçage élastique facilite la perte de la chaussure. Ou encore, si vous êtes amené à courir dans de la boue, votre chaussure peut-être amenée a y resté. Vous serez alors dans une mauvaise posture et vous retrouverez avec un nom d’oiseau.
– Moins de maintien en dénivelé: second effet élastique, quand vous descendez une pente, le laçage permet de maintenir le pied. Mais avec un laçage élastique, votre pied aura tendance à glisser vers l’avant du pied. Mieux vaux alors avoir les ongles coupés au carré…

Le noeud de Ian

J’ai pu découvrir grâce au blog « mieux vaut courir… » un lien amenant à une vidéo publiée sur le site Runner’s World: Tie A Better Knot (faire un meilleur noeud). Ce  noeud est une autre manière de faire ses lacets: meilleure! J’ai fait le test sur une paire de chaussures et je n’ai pas  rencontré de problème de délaçage. Bon, il faut bien comprendre comment faire le laçage. Mais une fois le coup de main pris, je crois que cela vaut le coup. J’ai retrouvé une vidéo plus pédagogique et plus facile à comprendre pour ce mode de laçage.

Si vous êtes passionnés par les noeuds et le laçage de chaussures, je vous conseille le site de Ian, très complet: http://www.fieggen.com/shoelace/

10 commentaires

  1. hihi ^^

    pas mal la vidéo! je viens d’essayer, ça à l’air de bien marcher comme noeud 😉
    à tester sur le terrain 😀

    • Ouais, j’ai fait un test avec des chaussures de villes, pour lesquelles mes lacets se défont tout le temps. Je n’ai eu aucun problème de lacets défaits grâce à ce noeud! It’s so amizing!

  2. une converse en photo pour illustrer l’article ? 🙁
    heureusement que tu parles de basket en plus…

    Il y a aussi la solution « double noeud à l’arrache » ou même, les fameux lacets indiens … mais je te laisse découvrir cette nouvelle technique pour lacer ces chaussures.

    • Ouais, c’est parce que je fais aussi mes lacets sur d’autres chaussures que des runnings… Du coup, j’ai pensé plus large… Au début, j’utilisais le double noeud à l’arrache, mais c’est une technique qui m’énerve sur le délaçage… Pour les lacets indiens, tu me prends pour un bleu?
      Tiens, il y a des techniques pour lacer ses chaussures facilement quand on a une poupée au bout d’un doigt?… 😉

  3. Moi je les ai fait une fois bien…. Puis fini, je sais c’est po bien! Mais je déteste faire les lacets…. Je devrais peut être essayer le xtenex mais gauche comme je suis je vais perdre mes baskets c’est sur!

  4. Je suis devenu adepte des Xtenex mais la phase de réglage peut être un peu longue mais une fois réglé, cela ne bouge plus, je l’ai essayé durant 8 mois par tout temps et toujours la même élasticité !!

  5. Pingback: Semaine 05 Préparation Marathon #17 #18 #19 #20 | Mathes

Laisser un commentaire