Cure de Spiruline

Spiruline

De temps en temps, il nous arrive d’avoir un petit coup de mou, une baisse d’énergie. On enchaîne les entrainements parfaitement mais malgré tout, on ressent un manque d’énergie. Il est peut-être temps de faire une cure de Spiruline.

En ce moment, je suis un peu dans ce cas. J’enchaine les entrainements plutôt bien, mes temps sur mes courses ne sont pas pitoyables mais je sens que je manque d’énergie, que je dois puiser un peu plus loin pour avancer. Aussi, je me suis dit que c’était peut-être le bon moment pour faire une cure de Spiruline.

La Spiruline, on m’en a parlé quand je préparai mon premier marathon. J’avais alors fait une cure de trois mois. C’était il y a trois ans. Mais pourquoi la Spiruline? La spiruline est une algue qui est extrêmement riche en éléments nutritifs: vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, enzymes, etc. Elle est particulièrement recommandée pour les sportifs. D’ailleurs, les marathoniens la connaissent généralement bien.

Je viens de commencer une cure que je vais faire sur 3 mois. On en reparle dans trois mois histoire de voir si la cure aura eu son effet (au moins placébo)…

Pour ma commande, je suis passé par Village Spiruline car cela semblait répondre à mon besoin en termes de qualité. Connaissez-vous? Avez-vous déjà fait des cures de Spiruline?

 

15 commentaires

  1. T’as arrêté la betterave ?
    Pas assez performant 😉

    • La betterave, c’était assez écoeurant à la fin. Et le coup des urines qui deviennent rouge à la fin de la cure est assez troublant…

  2. J’ai trouvé des spaghetti à la spiruline chez Naturalia! je en mange 1 fois pas semaine, je te conseil de le tester. Par contre pour le coup de mou je prefere une cure de vitamine de 10j (plus rapide et efficace), 3 mois de spiruline ca serait trop longue pour moi , j’avais fait l’experience pendant mon premiere marathon.

  3. J’ai moi-même fait une cure de spiruline sur deux mois, je viens de la terminer, et je l’ai faite faire à mon mari, triathlète, en même temps que moi. Il me dit qu’il n’a pas constaté de changement sensible, pour ma part, cela m’a donné un vrai coup de fouet : maintenant j’arrive à assurer les séances de fractionné prescrites par l’entraîneur, avant je n’arrivais jamais au bout (pyramides, 4X800 m à 95 %, etc…) En revanche, il faut absolument que la spiruline soit de bonne qualité, et s’enquérir en premier lieu de sa provenance (France c’est le mieux, Hawaï pas mal non plus). Et bien respecter les quantités, en prendre suffisamment et régulièrement. Et surtout laisser les gélules dans leur sachet opaque, à l’abri de la lumière, sans quoi les principes actifs sont altérés. Voilà, bonne cure, et merci pour la qualité des tes articles sur ton blog (je suis très sensible à la qualité des écrits, par pure déformation professionnelle…)

  4. Il faut faire attention pour ne pas en prendre la journée d’un marathon. Ça deshydrate. J’ai déjà eu une mauvaise expérience a Boston une année

  5. Pour le petit coup de mou, ça peut-être parfois un signe de surentraînement non ?

  6. Ça change tout alors. Après ça dépend aussi si elle fait ses nuits. Le mien qui a 19 mois ne m’a pas beaucoup aidé dans ma prépa marathon, il lui arrive de nous réveiller en pleine nuit.
    Je ne serais donc pas au top de ma forme dimanche prochain. Va falloir que je m’intéresse peut-être à cette fameuse spiruline. Mais tous ces compléments, sont-il si formidables que ça ?

    • Moi, j’ai attendu que ma fille fasse ses nuits pour reprendre l’entrainement. Sinon, c’est même pas la peine… 😀
      La Spiruline m’a semblé une bonne idée pour refaire le plein après quelques nuit difficiles, et un hiver bien morose…

  7. J’ai testé plusieurs fois le produit (Marcus Rohner entre autres) mais je n’ai jamais été convaincu par l’effet attendu.
    Je parlerai plutôt d’effet placébo mais bon ce n’est que mon humble avis après tout.
    A l’origine c’est un produit qui a été créé pour lutter contre la malnutrition dans les pays sous alimentés c’est donc malgré tout un complément alimentaire intéressant mais dans ce cas précis où il coûte assez peu cher à produire.

  8. Je partage assez l’avis de PinkRunner (même si je continue à en prendre une ou deux fois par an).
    Quand j’ai vraiment un coup de mou, je prends du sirop « Shii-Také ». C’est peut être aussi un effet placebo mais, tant que çà fait du bien… 😉

  9. Alors cette spiruline? On ressent un réel coup de fouet?

    • La spiruline ne donne pas de coup de fouet. Ce n’est pas un remède miracle, mais de faire face aux possibles carences qu’engendrent les longs et lourds entrainements, ce qui est le cas en préparation marathon ou trail. Ce permet d’éviter le manquer d’énergie, voire la blessure.
      Dans tous les cas, j’enchaine de grosse compétitions et je suis toujours dans la place. 🙂

  10. Ok, merci pour l’info Greg! J’ai vu ça d’ailleurs bravo pour ta très jolie perf’ sur le semi de Paris!
    Et maintenant si en plus tu te mets au roller!:-) Je crois que je fais faire une cure de spiruline.;)

Laisser un commentaire