ENTRAINEMENT: semaine -2 avant l’objectif Jerzual

Entr-2 avant le défi du Jerzual

Avant dernière semaine d’entrainement avant mon objectif du Défi de Jerzual qui aura lieu ce samedi 21 septembre 2013.

La semaine professionnelle, dont la précédente s’était terminée au bureau le samedi et le dimanche, a continué sur sa lancée. Un boulot intense avec un enchainement de dossiers à rendre chaque jour jusque jeudi midi. J’ai quand même réussi à faire 2 des entrainements mis en place par Jean-Pierre Monciaux le mardi et le mercredi. Vendredi, je n’ai pas pu, trop crevé. Dimanche, c’est la Foulée Suresnoise.

Mardi matin:

Entrainement: Objectif / réalisationLa séance consiste à courir 30 minutes à 5min/km puis d’enchainer 10 x 100m à 3min20/km, avec une récupération sur 100m à 5min50/km. Mais j’ai tellement besoin de me défouler après ces heures passées sur une  chaise et ma sortie qui a sauté dimanche que je fais mes fractionnés bien trop vite.

 

Mercredi matin:

Dur de se lever, mais j’ai vraiment trop besoin de prendre l’air. Je file donc faire mon exercice: 1000m progressif sur terrain plat + 2min footing + 8 x (100m en côtes 3min30/km +récup 100m footing retour point de départ) + 4 x 30 montées de genoux en côtes avec récupération entre retour au point de départ + 2min footing sur terrain plat + 1000m en accélération progressive sur le plat. Je suis lessivé à la fin de l’exercice mais ca fait du bien. Je suis bien dans les courbes et les points aberrants sont des mauvaises manipulations de ma montre.

entrainement: Objectif / réalisé

 

Jeudi, vendredi et samedi
Je suis complètement exploser et j’ai dû mal à finir le dernier dossier pro. Le soir, à 21h30, je suis couché et je me lève à 8h le lendemain. Je me réveille avec un bon mal de tête, et sans la sensation d’avoir bien récupéré.
Vendredi soir, rebelote, mais j’ai un peu de mal à m’endormir. Pas avant 23h en tout cas. Finalement, je fais la grasse mat’ et je me lève à 10h (merci à ma fille qui a dormi jusque 9h et ma femme de s’être levée pour s’en occuper).
Bon, dans le nuit de samedi à dimanche, je remercie moins ma fille. Je perds tout le repos que j’avais récupéré et le dimanche matin est légèrement dur.

Dimanche: course de Suresnes
Je suis fatigué, pas torp d’énergie. Mais le but est de dérouiller les jambes. Pas de gros objectif, courir à 4min la moitié du parcours et le reste eu feeling. L’objectif est de faire 40 min. Récit dans un compte rendu plus complet dans le prochain épisode… (teasing).

2 commentaires

  1. Boulot, météo… dur, dur la reprise !
    En attendant de lire ton CR de dimanche, bonne semaine…

Laisser un commentaire