Test: la Polar RCX3 et son Smart Coaching

Polar-RCX-3-GPS
Pendant ma préparation à la Traversée de Verbier-Saint-Bernard, j’ai testé la Polar RCX3. Surprenante notamment par sa finesse et sa légèreté, la Polar RCX3 a de quoi faire rougir ses concurrentes sur le marché.

polar-rcx-3-noirLa RCX3 dispose du Smart Coaching, un coach qui vous suit afin d’évaluer votre niveau de condition physique au jour le jour, de créer des programmes d’entrainements, de travailler à l’intensité appropriée ou tout simplement de recevoir un compte-rendu de votre entrainement en temps réel. Ce coach virtuel s’appuie sur votre fréquence cardiaque pour vous guider à chacune de vos sortis. Bref, un programme 100% personnalisé.

Je dois dire qu’il est alors facile d’identifier en un coup d’œil sur la montre, pendant ma course, si je suis plutôt dans les zones d’entrainements élevées, moyennes ou basses, grâce à un petit cœur placé sur une échelle graduée à 5 niveaux. De plus, lorsque j’ai un doute, la fonction Zone Optimizer permet d’identifier mon état de forme, grâce à ma fréquence cardiaque. Si je suis en petite forme, l’entrainement que j’ai programmé sur www.polarpersonaltrainer.com est alors adapté et permet de rentabiliser ma sortie (et éviter le coup de pompe de fin de semaine, ou pire le surentrainement). Lorsque l’entrainement est fini, grâce au Training Benefit, un feedback sur ma sortie apparaît instantanément sur la montre. Je trouve que ça permet de finir l’exercice en étant satisfait, et donc motivé pour la prochaine sortie…

Bien sûr, il est possible de programmer ses entraînements puis de visualiser les résultats de son entrainement. Les informations sont vraiment complètes avec un aperçu complet de la sortie, une vue spécifique pour les courbes, la carte, et même le bénéfice de la séance effectuée. Ainsi, pour l’entrainement suivant, j’ai reçu cette information bénéfice : « Entraînement tempo+: Cet entraînement a augmenté votre tolérance anaérobique, et amélioré votre consommation maximale d’oxygène (VO2max) et votre efficacité. Il a également augmenté la vitesse que vous pouvez maintenir sans produire d’acides lactiques. La durée de l’entraînement a été suffisamment longue pour améliorer la résistance à la fatigue à la vitesse utilisée. Les glucides sont la principale source d’énergie que votre corps utilise à cette intensité d’entraînement. » Des informations qui vous permettent de vous sentir moins seul lors de la préparation de vos plans d’entrainements ou lorsque vous décortiquez la séance effectuée.

Il existe de nombreuses fonctions qui semblent plus intéressantes les unes que les autres. Je n’ai pas pu tout tester mais je vous invite à les découvrir sur le site officiel Polar.

Je la recommande notamment pour ceux qui ont un minimum de notions en course à pieds et qui veulent améliorer leur condition physique. Pour ceux qui ont un objectif de performance, je recommande d’utiliser plutôt la Polar RCX 5 Run.

La Polar RCX 3 est disponible en vente sur le site mon partenaire Le Pape:
Sans GPS à 145€
GPS G5 à 109€

Pour les femmes, je vous recommande de découvrir la version féminine de la montre RCX3 dans un article précédent de mon blog.

 

3 commentaires

  1. Polar a toujours été les plus forts coté Cardio pour sortir des vrais informations utilisables en compétition à haut-niveau. Cette évolution vers le coaching « perso » est une bonne chose.

  2. Pingback: TEST: la Garmin Forerunner 610 | Greg Runner

  3. bonjour, quelqu’un pourrait il m’éclairer? j’arrive a connecter le gps à la montre, mais je ne sais pas comment activer le monde « retour au point de départ »?
    merci d’avance

Laisser un commentaire