TEST: l’Elliptigo

Test de l'ElliptiGO

L’Elliptigo: un nom venu de nulle part qui suscite des interrogations. Kesako? Une sorte de vélo elliptique, mais à la différence de ceux que vous trouvez dans les salles de sport, celui-ci vous permet de vous déplacer.

Qu’est-ce que l’ElliptiGO?

L’Elliptigo est une machine d’environ 18kg qui comporte deux roues, un guidon avec 2 poignées de frein et une manette de vitesse, et deux marches mobiles qui permettent d’avancer. Non, non, je ne l’ai pas oubliée; la selle ne fait pas partie des accessoires disponibles sur cet engin, vous restez en position debout.

Premiers pas

J’ai pu essayer l’ElliptiGO lors d’une soirée de présentation. J’ai été surpris de constater qu’on trouvait très vite son équilibre sur la machine.  Après avoir fait 500 mètres, j’ai bien en mains la bête. Je manipule les vitesses avec aisance et j’ai même pu taper un sprint à 30km/h! Avec mes amis Bastien et Julien, nous sommes même partis grimper une partie de la butte Montmartre. Les vitesses se passent vraiment facilement, un peu comme sur un VTT classique (système de manettes et non de grip shift). Debout sur la machine en marche, on a une bonne vision sur la circulation, on a le regard au-dessus de tous les véhicules. On peur faire de la roue libre sans soucis, histoire de reposer un peu les cuisses. Par contre, le pilotage ce cet engin nécessite d’anticiper. Comme ce n’est pas aussi naturel de mettre un pied à terre et de redémarrer qu’en vélo, mieux vaux anticiper un feu pour ne pas avoir poser le pied à terre. Si on doit s’arrêter, mieux vaut aussi anticiper en mettant la petite vitesse avant l’arrêt. Sinon, au redémarrage, ça peut devenir difficile. Mais une fois qu’on sait cela, l’ElliptiGO devient un jeu d’enfants.

Le vrai test

Pour moi, ces 500 mètres ne suffisaient pas pour parler d’un véritable test. C’est pourquoi j’ai emprunté l’ElliptiGO (le modèle 8C) pendant une semaine, histoire de voir ce que ça donnait. J’ai fait une quarantaine de kilomètres que j’ai étalé sur 3 jours plutôt que 7 à cause des intempéries (orages et pluie diluviennes). Ainsi, j’ai réalisé mon trajet boulot-maison: un aller sur une journée (10km), un aller-retour sur une autre journée (18,5km), et un quatrième trajet (10km).

Le premier trajet, j’étais complètement naze. J’allais trop vite. Du coup, ma fréquence cardiaque s’emballait; j’avais du mal à trouver mon rythme. Lors de la deuxième journée de test, je ne suis pas parti comme un bourrin. J’ai géré mon allure et j’ai ainsi pu rouler pratiquement non stop sur tout le trajet. Outre son côté ludique, l’ElliptiGO suscite la curiosité de l’entourage que vous croisez. Les passants se retournent sur vous à votre passage, vous pointent du doigt. De temps en temps, un passant donne un coup de coude à son camarade pour signaler mon passage. Puis d’autres me doublent au ralenti pour me filmer avec leur téléphone portable. D’autres, comme les motards de la gendarmerie, me klaxonnent et me présentent leur pouce levé. Il y a même une femme qui s’est arrêtée en voiture en plein milieu de la route pour me dire que c’était génial, pour me demander le nom de la machine et où elle pouvait s’en procurer un. Bref, une vraie semaine de star!

Par rapport à l’effort physique, pour moi, ça ne ressemble aucunement à de la course à pied. On est sur un vélo elliptique, c’est tout. Mais comme les vélo elliptiques d’intérieur, ça fait travailler les quadriceps. Cependant, par rapport à un vélo elliptique de salle, il faut garder son équilibre. Cela sollicite donc les muscles profonds et permet de travailler le gainage. J’ai même eu (un peu) mal aux bras après mes 10 bornes.

Côté confort, il est clair qu’on est loin du côté traumatisant des chocs répétés de la course à pied. La mouvement est fluide. Ça me rappelle d’ailleurs un peu le ski de fond. On a l’impression de glisser sur le bitume. Au niveau des mains, les poignées sont confortables. Pas d’irritations, de frottement ou de cloques. Les manettes des vitesses et les freins sont idéalement placézs. Par contre, la sonnette sera à ajouter pour pouvoir se manifester. Aussi, même si l’appareil est doté de réflecteurs, il sera toujours bon d’ajouter des lampes pour voir et être vu quand le ciel s’obscurcit. Pour ce qui est de signaler son changement de trajectoire, en tendant tout simplement le bras quand on tourne à gauche ou a droite, là, ça devient compliqué. Les deux mains sur le guidon permettent de garder une certaine stabilité. Si une des mains lâche sa prise, on peut vite finir à terre si on n’a pas la force nécessaire dans l’autre main pour tenir le cap et l’équilibre.

Côté performance, je suis presque allé aussi vite à faire mon parcours en ElliptiGo qu’en le faisant en vélib. Le truc, c’est qu’en étant debout, on prend plus facilement le vent qu’en vélo, et les rafales de vent peuvent casser les pattes et l’allure. Je suis passé par le Trocadéro, où ça monte un peu. La montée a la même « pénibilité » en ElliptiGO qu’en Vélib.

J’ai pu comparer deux trajets semblables réalisés en  vélib et en ElliptiGO. J’ai effectué le trajet Paris 1er -Suresnes en Vélib puis en Elliptigo. Voici mon constat:
Temps de trajet: 10% de temps en plus pour faire le trajet en ElliptiGO par rapport au Vélib.
Vitesse moyenne: la vitesse moyenne du trajet est 9% inférieure en ElliptiGO par rapport au Vélib (logique par rapport au point précédent).
Fréquence cardiaque moyenne: elle est 10% supérieure en ElliptiGO par rapport au Vélib.
Les calories: la dépense énergétique est supérieure de 28% en ElliptiGO par rapport au Vélib.

Données enregistrées par ma montre GPS en vélo:

Données enregistrées par ma montre GPS en ElliptiGO:

Conclusion

L’ElliptiGO semble un bon outil complémentaire d’entrainement à la course à pied. Il ne peut remplacer selon moi la course à pied. Par contre, si vous revenez de blessures, il sera toujours un bon compromis pour travailler le cardio avant la reprise. Il est aussi un excellent moyen de travailler l’endurance, les quadriceps et la posture.

L’utilisation de cet engin fait apparaitre deux inconvénients. Tout d’abord, il faut avoir un endroit (route, piste cyclable, etc) assez fluide (sans feux ou stops) pour pratiquer. Si vous l’utilisez en ville, les arrêts réguliers dus aux feux rouges, aux stops et aux priorités risquent de vous lasser rapidement. Les rives aménagées de Paris, les rives du Lac d’Annecy ou encore la Promenade des Anglais sont par exemple des lieux qui semblent propices à la pratique de L’ElliptiGO. D’autre part, il faudra avoir un espace suffisant pour pouvoir le ranger; le transporter via sa voiture en utilisant un simple porte vélo ne me semble pas possible. Il faudra surement un système sur le toit.

Le prix peut être un frein à son acquisition. Il faut compter 1799€ pour le modèle de base (3C), 2499€ pour le modèle intermédiaire (8C) et 3499€ pour le modèle haut de gamme (11R). Il est possible de l’acquérir en les commandant dans différentes boutiques, comme Unik Sport à Bastille.

La produit est tout nouveau en France et la cible de ce genre de produit est assez large. Le concept de location pourrait se développer. D’ailleurs, à Aix-Les-Bains, il est possible de louer l’ElliptiGo à partir de 30min pour 6€, histoire de pratiquer sur les rives du Lac du Bourget par exemple. Alors, si vous passez vos vacances de ce côté, n’hésitez pas à tester la sortie en famille…

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

5 000 km en ElliptiGO

Dave et Squash achèveront leur parcours de plus de 5000km à travers l’Europe en ElliptiGO ce vendredi 28 juin à Paris. Venez les accueillir au Champs de Mars à 16h!

12 commentaires

  1. Merci pour ce test et compte-rendu très complet! Un travail de pro comme d’hab

  2. Superbe compte rendu test :)Merci Greg.

  3. Excellent billet ! Tu fais vraiment le tour.

    • Merci François. J’ai essayé de rester le plus objectif possible et de répondre aux questions qu’on peut se poser par rapport à ce genre de produit.

  4. Pingback: En passant par le col de l’astragale | Jahom, runner

  5. Pingback: ElliptiGO Actualités» Blog Archive » Greg Runner a testé l’ElliptiGO

  6. Bonjour,

    Je vends mon Elliptigo si ça peut intéresser. Il est quasi neuf et n’a servi que pour 2 sorties. Contactez moi au 0682399147

  7. Bonjour,

    Je vends mon Elliptigo si ça peut intéresser. Il est quasi neuf et n’a servi que pour 2 sorties.

Laisser un commentaire