DUST: en route pour le désert marocain

Cet article vous a plu?Dites-le!

DUST Dakhla Ultimate Saharian Trail

Fort du succès de La Saharienne, les organisateurs proposent une nouvelle épreuve dans le désert marocain: le Dakhla Utimate Saharian Trail (DUST).

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

DUST: une course à étapes

Le DUST s’organise au sud du Maroc, à Dakhla (prononcez Dara), au niveau de la péninsule de Rio de Oro. Le décor est planté, ça fait déjà rêvé! Il se déroule du 5 au 9 novembre prochain, donc la semaine prochaine (youpi, plus que 10 dodos!), lors des 40 ans d’un événement historique fort pour le Maroc: la Marche Verte.

Personnellement, je déteste le sable et je déteste la chaleur. Mais lorsque j’ai été convié pour participer à cette première édition, il m’était difficile de dire non. Ma curiosité, ma soif d’aventures et mon envie de vivre de nouveaux moments de partage ont été plus forts.

Hier soir, une conférence de presse était organisée à l’Office National Marocain du Tourisme, histoire d’en apprendre un peu plus sur l’organisation de ce DUST. La formule est simple: 3 étapes en 3 jours. A vous de choisir entre 3 x 30km ou 3 x 50km. On me souffle déjà dans l’oreille qu’il est prévu d’autres formats plus courts pour la seconde édition. A suivre pour ceux qui sont intéressés…

DUST VUES

– Premier jour, le départ a lieu à Dakhla et le parcours amène au campement, en longeant l’Océan Atlantique, avant de repiquer dans les terres vers le nord de la baie de Dahkla.
– Deuxième jour, on part du campement vers le nord afin de contourner la Dune Blanche avant de descendre vers le sud pendant plusieurs kilomètres avant de remonter vers le camps en longeant la baie de Dakhla.
– Troisième jour, on quitte le camp vers le nord pour rejoindre l’Océan Atlantique qu’on longe cette fois ci vers le nord. On quitte ensuite la bordure atlantique pour rejoindre la baie de Dakhla, mais cette fois à notre hôtel: Dakhla Attitude.

DUST Parcours 3 jours

La course se déroule en semi-autonomie. Il faut donc avoir tout ce dont on a besoin pendant la course (matériel obligatoire, boissons et barres énergétiques, et 2 litres d’eau minimum). Tous les 10km, il est ensuite possible de se ravitailler en eau.

La course est balisée avec des drapeaux tous les 300 mètres environ, autant dire qu’il faudrait une tornade de sauterelles pour se perdre.

Côté températures, ce ne sera pas caniculaire. On risque même d’être en dessous des températures subies lors de la Maxirace, du 80km du Mont-Blanc et de la CCC! Les températures seront plutôt agréables, oscillant entre 20 et 25°c. Complètement supportables pour un gars qui n’aime pas la chaleur. Super!

Pour le sable, bonne nouvelle également! Ce ne serai pas du sable pur type dune, mais un cemin de sable et de caillou. Un revêtement sympa pour pouvoir avancer.

 

Le DUST s’annonce être une belle course.Il ne me reste plus qu’à préparer mes affaires et mon matériel obligatoire et je pourrai m’élancer derrière les 25 athlètes marocains inscrits à cette compétition, Damien Vierdet qui a été plusieurs fois le premiers français à terminer le marathon des sables, Vincent Viet ou encore Sylvain Bazin, qu’on ne présente plus dans le monde du trail. Pour être clair, je peux oublier les rêves de podium et de gloire!

Bref, j’ai hâte de prendre part à cette aventure!

[poll id= »6"]

5 commentaires

  1. Toujours un réel plaisir de suivre tes péripéties
    La bise du guig

  2. Merci Guillaume! Ça fait vraiment plaisir!! 😀

  3. ce sera donc notre première course ensemble ! Et moi comme toi, j’aime pas quand il fait chaud, le soleil pas trop, le sable dans les chaussure c’est une horreur… et en plus il y a des bêtes dans le désert : serpents, scorpions, renard sauvages … on va bien s’éclater tu vas voir.

    • Oui, et quelle course!! Ça va être une belle aventure. Faut que je prenne mon chapeau et mon fouet d’Indiana Jones!! 😀

  4. Pingback: Ma traversée du désert… | RunOnline

Laisser un commentaire