Team Asics Presse: entrainement avec Marc Raquil

Team Asics Presse: entrainement avec Marc Raquil

Avec la Team Asics Presse dans laquelle je suis inscrit, j’ai participé lundi soir à l’un des premiers entrainements qui ont lieu une fois par mois, coachés par Marc Raquil. Retour sur cette première expérience.

Sissi de U-Run.frL’année dernière, j’ai eu la chance de participer au Marathon de Paris grâce à Asics. Cette année, je suis une nouvelle fois invité (merci Asics), mais comme Mlle Runner a décidé de pointer le bout de son nez le jour du marathon de Paris, je suis inscrit à la Riviera Classic de Monaco (23,8km) qui aura lieu le 17 mars. Et pour m’y préparer, j’avais rendez-vous lundi soir dernier avec Marc Raquil, au showroom d’Asics, ainsi que Elodie et Clément de l’agence Bernascom. J’y retrouve une quarantaine de journalistes qui composent la TAP, et notamment Stéphane, le journaliste que j’avais rencontré à Amsterdam et qui avait couru le marathon (on avait échangé pas mal par rapport à sa prépa pour la Saintélyon), Fabrice de Runonline (c’était bien sympa de la retrouver!), Patrick de Running Café Track and News, Sissi, la nouvelle rédactrice en chef de U-Run (on s’est loupé de nombreuses fois, mais ça y est, on a enfin pu échanger de vive voix!) et Pascal de Runners.fr, qui est passé faire un petit coucou s’étant défilé pour le test VMA ne pouvant rester pour l’entraînement.

Après la photo de groupe, nous partons pour 30 minutes de footing. Nous partons du showroom pour courir sur les quais de Seine. C’est le moment pour discuter et échanger, notamment avec Fabrice, que je n’ai pas vu depuis longtemps. L’ambiance est vraiment sympa et conviviale. Puis nous nous dirigeons vers les Jardins du Palais Royal, où nous devons réaliser notre test VMA. Nous nous retrouvons alors devant des grilles closes; la décision est prise de faire ce test dans un autre Jardin, celui des Tuileries.

Le test que nous réalisons est un demi Cooper. Il s’agit de courir le plus vite possible, mais à vitesse constante, pendant 6 minutes. Notre parcours est un parcours de 400mètres, autour de l’Arc de Triomphe du Carrousel. Nous nous alignons tous et top, c’est parti. Sous les encouragements de Marc, et de ses informations sur le temps restant, je pars en tête. A mi parcours, je suis doublé une première fois. Quelques centaines de mètre plus loin, c’est Fabrice qui allonge la foulée et me passe devant. Bien que le froid commence à brûler les poumons et que l’acide lactique se fasse ressentir dans les jambes, le temps passe vite et je clôture ce test avec 4 tours, soient 1600 mètres.

J’ai un peu du mal à m’en remettre. Mes 4 kilos en trop et le manque d’exercice depuis plus d’un mois se font ressentir. Le temps de retrouver un peu d’oxygène pour le cerveau est nous faisons le difficile calcule de la VMA: 1600m = 16,00km/h.

Je suis un peu loin de ce que j’estimais quand j’étais en pleine forme. Je me voyais plutôt autour de 17,5km/h. En regardant plus attentivement sur ma montre, je découvrirai que j’ai réalisé le test sur 1667 mètres ce qui fait 16,67km/h. C’est mieux, mais il me manque encore 1km/h. Je referai le test lorsque j’aurai repris mon poids de forme.

Après avoir repris nos esprits, certains coureurs doivent nous quitter. Marc décide par contre de commencer l’entrainement avec une séance de PPG d’après fête comme il se doit. Étirements, cardio, quadriceps, biceps, abdos, dorsaux… tout y passe. Je me rends compte à quelle point je suis à la ramasse et que je vais devoir bosser pour descendre mon record sur 10km cette année.

Après cette séance de torture (le lendemain, je suis courbaturé de la tête au pied – ha non, je n’ai rien au petit doigt), nous rentrons au Showroom. C’était dur mais le sentiment d’avoir bien travaillé est bien présent. Rendez-vous est donné le 11 février pour le prochain entrainement…

9 commentaires

  1. Pas de panique, ça prendra qques semaines mais la forme va revenir !
    Le TAP a une bonne gueule cette année et le père Fabrice semble au taquet 🙂

    • Oui, je compte bien revenir rapidement en plein forme. Je ne compte pas te laisser filer aussi facilement…
      Fabrice, je le retiens celui-là. Il m’a fumé sur le dernier tiers du parcours! Il va tout péter aux départementaux de cross de ce week-end!

  2. oh…c’était une petite fumette, tu étais derrière. Mais vous avez raison, ce WE, ce sera le premier moment de vérité de la saison donc, l’objectif est de passer pour aller aux régionaux.

  3. Pingback: Team Asics Press 2013 | RunOnline

  4. Pingback: Mon 10km du 14ème: record personnel égalé! | Greg Runner

  5. Pingback: Je recommence tout | babaOrun

  6. Pingback: Mes foulées du 12ème | Greg Runner

  7. Pingback: Placement de produit, pub à l’œil : quand l’équipementier sportif Asics fait courir les journalistes…

Laisser un commentaire