Pas de Sainté pour moi

Saintélyon 2012

Cela devait être mon défi de deuxième semestre, courir la Saintélyon en moins de 7h30. Finalement, j’ai dû prendre la meilleure décision: ne pas me rendre à la Sainté.

La cause? Un rhume. Un  pauvre rhume, mais qui a décidé de bien s’installer, tellement il se sent bien en moi. Revenons sur les lieux du crime: chez mon nouveau chez moi, lundi matin. Le lever est difficile. Les sinus sont pris, la tête est lourde. Les muscles sont engourdis, courbaturés. Un peu fiévreux, j’ai des difficultés pour respirer normalement… Bref, ça sent le roussi pour la Sainté. A peine sorti du lit, je décide de prendre un remède de cheval, histoire d’anéantir cette saloperie de crève.

Aujourd’hui mercredi, je sais que je ne serai pas en forme samedi. Je suis fatigué par cette crève alors que je sais qu’il faut emmagasiner un maximum de repos et d’énergie pour la nuit de samedi à dimanche.

La Sainté, c’est tout de même une course de 70km, avec un départ à minuit. Avec la météo, le terrain risque d’être difficile. Aussi, les coureurs devront être vigilants pendant toute la course.

Sachant que je ne serai pas à 100% samedi, j’ai donc pris la décision de ne pas courir la Sainté. Certes, je pourrai prendre le départ sans pouvoir faire un chrono. Mais deux choses m’ont convaincu pour déclarer forfait:
La blessure: quand on n’est pas en forme, on a plus de chances de se blesser bêtement. Et je préfère ne pas tenter le diable.
Le plaisir: je suis las, fatigué. Sans énergie, je n’ai pas envie que ma course devienne un calvaire. Courir doit rester pour moi un plaisir et je n’ai aucunement envie de me forcer à participer à une course si je ne suis pas à « fond les ballons ». Je garde un excellent souvenir de ma première participation, l’année dernière. C’est une course que j’ai adoré et c’est sûr que je serai là l’année prochaine.

Mais pour cette année, c’est le cœur brisé que je serai « seulement » supporter de la Saintélyon…

19 commentaires

  1. Mais tu descends quand même supporter les copains ? Quel courage ! Quelle dévotion 🙂 Merci 🙂

  2. Sage décision Greg, quand ça veux pas : faut pas lutter. Savoir écouter son corps est primordial! Soigne-toi bien et reviens-nous en forme ! Au plaisir de te croiser (sur un autre trail…)
    Will

  3. Tu fais bien. Good move ! Repos Greg Runner.
    (et si tu peux/veux, viens trottiner dimanche avec nous)

  4. Grego pour nous tout le week-end !
    Moi j’suis contente 🙂

  5. Vraiment dommage ce forfait.

  6. C’est une sage décision Greg ! Courir si longtemps et sans plaisir ce n’est pas bon pour le moral. Mais je remarque que tu tombes souvent malade proche d’un objectif 🙁 Soigne-toi bien pour avoir la force de supporter la Runnosphère !

  7. Sûrement pas facile comme decision mais tu as écouté la voix de la sagesse.

  8. Décision sûrement pas facile à prendre mais sûrement la meilleure, récupère bien!

    • « Le coeur a ses raisons que la raison dit qu’il ne faut pas écouter sinon tu vas te faire mal sur la course! ». C’est une citation que je mentionne de mémoire, il se peut qu’il y ait des petites divergences avec l’originale… 😉

  9. ben moi je suis quand même bien triste de pas avoir mon lapin pour cette belle balade nocturne !

Laisser un commentaire