Saintélyon: calculer sa dépense énergétique sur le parcours

Saintélyon: calcul de la dépense énergétique

Après avoir défini mes allures pour la Saintélyon, une des questions que je me suis posées concerne le ravitaillement. Le ravitaillement permet de reprendre des forces, de s’hydrater et de s’alimenter correctement pour avoir suffisamment de force et aller jusqu’au bout du parcours de 68km. Mais, savez-vous quelle sera votre dépense énergétique pendant la Saintélyon?

Afin de préparer au mieux le ravitaillement et choisir le nombre de barre énergétiques et de gel à emporter, il s’agit d’abord de définir la consommation énergétique pendant la course. Je suis reparti des 17 tronçons définis dans mon article précédent qui vous expliquez comment définir ses allures et calculer son temps de course sur la Saintélyon. La formule qui est généralement adoptée pour calculer la dépense énergétique en course à pied est Poids (kg) x Distance (km). Cette formule permet de définir ainsi sa consommation énergétique en kcal. Vous remarquerez ici que la formule ne prend pas du tout en compte la vitesse, tout simplement parce que la  vitesse n’influe qu’infiniment sur la dépense énergétique. Cependant, en fouillant un peu sur oueb, j’ai trouvé sur le site de VO2max une formule un peu plus poussée qui prend en compte la vitesse, non pas en terme de consommation énergétique, mais par rapport à la résistance au vent que celle-ci induit. Ce facteur vent (FV) évolue en parabole en fonction de la vitesse. Je n’ai pas pu trouver la formule de ce facteur; aussi, je suis partie du coefficient 1,031, qui reste une moyenne respectable.

Pour remplir ce tableau, vous n’avez qu’a remplir la case bleue, correspondant à votre poids en kg sur le fichier Excel accessible ici:

https://docs.google.com/spreadsheet/ccc?key=0ApPlU-toyYAIdEVodUN5Z1BqZE4wQmVobnZEUkp6YlE

Ce mode de calcul connaît cependant quelques limites, notamment par rapport au froid (la consommation énergétique augmente avec l’augmentation du froid. La consommation énergétique pour maintenir le corps à température est quasi nulle avec une température environnementale de 20°c), mais aussi par rapport au dénivelé. Si vous trouvez ou connaissez des formules liées à ce facteur dénivelé, n’hésitez pas à m’en informer afin que je complète ce tableau.

Pour ma part, j’aurai une dépense énergétique de 4907 kcal, ce qui correspond à un peu plus de 13 barres Mulebar Mango Tango…

11 commentaires

  1. 68g de glucide par barre. 13 x 68g = 884g pour 8h et 110g par heure. On conseil des apports glucidiques allant de 15 à 20 g/heure pour les systèmes digestifs fragiles jusqu’à 50 g/heure. Avec 110g, je te conseil vivement d’emmener avec toi un paquet de mouchoir … 😉
    http://www.ultratrailmb.com/page/29/Dietetique_et_nutrition.html

    • Oui, j’avais eu l’occasion de lire cette page cet été. Merci de me le rappeler. Pour la calcul des dépenses énergétiques, il s’agit bien sûr de connaître sa dépense énergétique. Quand je fais une comparaison avec le nombre de barres Mulebar, cela reste un indice comparatif, il ne s’agit en aucun cas de s’ingurgiter pendant le parcours ces 13 barres. C’est bien de le préciser.
      D’ailleurs, la page de l’UTMB dont tu fournis le lien précise très bien que les réserves énergétiques se préparent plusieurs jours avant la course. Pendant la course, il faut également alterner entre sucré et salé, et ne pas oublier de s’hydrater. Et attention aux troubles digestifs…
      Merci Arthurbaldur d’avoir apporté toutes ces précisions!

  2. Mais tu comptes pas le dénivelé ?

    • Et bien, comme je le dis dans mon article, la formule ne prend pas en compte le dénivelé. Si quelqu’un connaît la méthode de calcul, je suis intéressé…

  3. plop, voici ce que j’avais écrit sur kikourou pour la dépense calorique et la d+ (tiré du bouquin de billat)

    Déjà, les choses sont différentes si on cours ou si on marche

    pour la course à pied :
    sur plat, voici la dépense : 1 calorie par mètre et par kg (soit 1kcal par km et par kg)
    soit par exemple pour 10km pour un coureur de 70kg = 10 x 70 x 1 = 700 Kcal

    Quand çà monte, on applique une coefficient de « cout » en fonction de la pente
    10% : x1,5 (ou x1.6 les deux valeurs sont indiquées dans le bouquin avec deux références scientifiques différentes
    15% : x2
    20% : x2,5

    soit par exemple, 10km avec 2000m de d+ (20% de pente) = 10x70x1x2.5 = 1750 Kcal

    Pour la marche :
    la dépense est deux fois moindre que la course à pied soit 0,5 calorie par mètre et par kg (soit 0,5 kcal par km et par kg)
    ces valeurs sont données pour une vitesse de marche de 3.6km/h
    soit par exemple pour 10km pour un coureur de 70km = 10x70x0.5 = 350Kcal

    Là aussi quand çà monte on applique un multiplicateur mais beaucoup plus faible que pour la course à pied
    10% de pente : +10% de cout énergétique
    15% de pente : +15% de cout énergétique
    20% de pente : +20% de cout énergétique
    etc…

    soit par exemple, 10km avec 2000m de d+ pour le même coureur de 70kg = 10x70x0.5×1.2 = 420 Kcal

    Pour ceux qui veulent aller plus loin et avoir les explications détaillées, c’est p94, §2.5 du livre de Billat l’entrainement en pleine nature

    • Merci pour toutes ces infos Girith. Pour la calcul sur du plat, nous sommes donc d’accord.
      Par contre, j’avais vu ton article. Mais ce que je regrettais, c’est de ne pas voir la formule du calcul des indices de coût qui est fonction de la pente.
      Car ici, on commence avec une pente de 10%, ce qui n’est pas applicable à mon tableau, puisque qu’on a des moyennes de pente maximales à 6%…

      • je risquerais bien une interpolation linéaire ^^ mais c’est du bricolage, c’est sur que les données de ce bouquin sont plus orientés pour des trail plus pentues que la saintélyon

  4. petit ajout, jp758 a fait un travail excellent sur cette problématique de dépense calorique + hydratation, je me suis basé sur son fichier pour la sainté d’ailleurs ^^ : http://jp75018.blogspot.com/2011/04/hydratation-et-apports-energetiques-en.html

  5. 6345 Calories de dépense selon mon Polar lors de ma précédente SaintéLyon en 9h15 de course pour info. Il se base sur les FC durant la course et mes données (poids, taille, âge) pour apprécier un métabolisme de base. Donc cela reste qu’une estimation statistique.

Laisser un commentaire