Test: les lunettes Julbo Trek

Julbo Trek

La marque Julbo, une entreprise française (cocorico!) m’a donné l’occasion de tester l’un de leur dernier modèle de lunettes conçu pour le trail mais également pour le VTT.

J’ai testé le modèle sur une sortie trail, deux sorties course à pied et une sortie vélo.

Julbo Trek: cordon de maintienTout d’abord, il est possible d’accrocher aux branches des lunettes un cordon (livré avec le modèle) qui permet de fixer et maintenir les lunettes sur le nez, avec un serrage à l’arrière du crâne facile et efficace. Autant dire que les lunettes tiennent en place, même en cas de chute. Si vous n’appréciez pas le cordon, sachez que les lunettes tiennent facilement en place sur le nez, grâce au 3D Flex Noze, nez ergonomique ajustable à toutes les morphologies nasales, et au Grip Tech, un matériau soft qui assure le maintien des lunettes, sans que cela n’accroche les cheveux.

Julbo Trek: Sweat BlockerCôté confort, une barre de mousse, ou Sweat Blocker, située sur la partie supérieure des lunettes évite que la transpiration du front ne vienne couler sur les verres, ou dans les yeux, ce qui peut-être un vrai bénéfique quand on transpire comme une bête (comme moi par exemple).

Plus proche du visage que le modèle Ultra, j’ai eu peur que ce modèle ne permette pas une ventilation optimum et que de la buée ou de la transpiration apparaissent sur les verres. Finalement, le système Full Venting est bien pensé, et la circulation de l’air se fait parfaitement. Pas de problème donc de buée pendant la pratique sportive!

Maintenant, les éléments qui nous intéressent le plus: les verres! Photocromatiques, les verres Zebra foncent ou s’éclaircissent en fonction de la luminosité, sur un temps très court de 22 à 28 secondes. Ces verres permettent d’avoir une amplitude de la catégorie 2 à la catégorie 4. Les verres ne sont pas en verre mais en plastique, pour des raisons de sécurité. Elles sont oléophobe sur la partie externe; ainsi, cela évite les salissures (mais ne les supprime pas) et favorise le glissement de l’eau. Les verres sont interchangeables pour pouvoir les adapter à la vue.

Julbo Trek: Boitier et HousseFinalement, la seule note négative pour ces lunettes ne sont pas les lunettes en elles-mêmes, mais le boitier. En effet, cette grosse boite n’est pas facile à ranger dans le sac à dos quand on attaque la partie nocturne de la sortie. Or, comme les verres sont en plastique et facilement rayables, je doute que la housse souple fournie suffise à protéger les lunettes.

One Comment

  1. Pingback: AQUATERRA: mon trail de l’Artensiel (21km) | Greg Runner

Laisser un commentaire