Casquette Kalenji: une idée lumineuse

Kalenji Casquette lampe

Kalenji innove dans le monde du running et invente la casquette éclairante.

Quand je cours, je porte la plupart du temps une casquette. L’été elle me protège du soleil, voire de la chaleur en l’aspergeant d’eau fraîche régulièrement. C’est aussi un excellent couvre-chef selon moi quand il pleut car la visière permet de protéger le visage de la pluie. L’hiver, elle me permet de ne pas perdre trop de chaleur. Mais le problème pendant l’hiver est qu’il fait noir. Et quand on court, on aime voir où l’on met les pieds d’une part, et d’autre part, on préfère être visible par les autres engins qu’on est susceptible de rencontrer et qui pourraient nous percuter (vélo, voitures, camions, etc.). Oui, mais voilà, frontale et casquette ne font pas bon ménage. La visière a en effet tendance à couper le faisceau lumineux qui n’éclaire que loin devant nos pas. J’ai déjà testé et c’est déroutant, on perd complètement ses repères avec l’ombre de la visière au niveau des pieds. Du coup, je m’étais résigné à mettre un bonnet avec ma frontale.

Casquette Lampe Kalenji: Leds & boutonCette année, Kalenji a donc répondu à ce problème en proposant une casquette avec 4 leds intégrées dans la visière. Interrupteur est directement dans la visière. Une première pression permet d’allumer 2 des 4 leds, une seconde pression vous permet de courir avec toutes les lumières allumées. Pressez une troisième fois, et votre casquette s’éteint.

Côté produit, la casquette est en mesh respirant et elle est ajustable grâce à une boucle de serrage à l’arrière. Le serrage peut être très large, ce qui facilite la mise en place d’un buff en cas de froid.

Pour l’entretien, la casquette passe en machine à condition de retirer les piles. 4 piles plates de 3 volts sont nécessaires pour alimenter les leds. Je n’ai trouvé aucune information sur l’autonomie.

L’éclairage permet de courir en milieu citadin mal éclairé, mais ne remplace pas pour autant une bonne frontale pour partir en mode trail.

Le prix de cette casquette est de seulement 19€95.

Alors, idée lumineuse selon vous?

 

6 commentaires

  1. Alors depuis que Fred Brossard en à parle je cherche ça partout, j’ai fait 2 décathlon impossible à trouver

  2. Tu l’as testé en conditions réelles ou pas ? J’ai un peu de mal à la considérer comme une alternative à la frontale (bon, je ne l’ai pas vu en vraie alors, je parle sans connaître…). Qu’en penses-tu ? Remplacement complet (voir et être vu) ou plus simplement équipement de sécurité (être vu) ?
    Merci d’avance 😉

    • Comme je le dis en fin d’article, cette casquette est particulièrement intéressante pour des sorties urbaines nocturnes. Quand tu te retrouves dans des endroits mal éclairés, une pression ou deux, et tu sais où tu cours pour en pas te tordre la cheville bêtement (où ne pas flipper parce que tu passes sous un pont qui n’est pas éclairé). Par contre, si tu pars en mode trail, faut mieux oublier cette casquette, ca ne remplace pas une bonne frontale. D’ailleurs, le fait que ce soit Kalenji (spécialisé CAP citadine) et non pas Quechua (Spécialisé trail) qui ait sorti ce produit est assez significatif.

  3. Merci pour ce petit complément, et bien vu pour la différence entre les deux marques. 😉

Laisser un commentaire