De la neige pour cette Saintélyon 2021?

SainteLyon 2021: sous-la-neige?
SainteLyon 2021: sous-la-neige?

La 67ème édition du mythique raid nocturne entre Saint-Étienne et Lyon, doyenne des courses d’ultra, est de retour. Et pour fêter ça, la neige et le froid risquent de s’inviter sur cette SaintéLyon 2021…

La possibilité de s’inscrire jusqu’au dernier moment

Ce rendez-vous culte de fin de saison est devenu la plus grande course nature de l’hexagone en termes de participants. A 3 jours du départ, près de 15 000 engagements ont été enregistrés sur l’une des courses de la SaintéLyon 2021. Le contexte et les contraintes sanitaires encore prégnantes expliquent une participation légèrement en retrait par rapport à une année habituelle, à l’instar de toutes les épreuves outdoor de ce semestre 2021. « Mais cette baisse de 12 % reste très limitée par rapport à ce qu’on a pu constater sur d’autres événements » estiment les organisateurs.

Une fois n’est pas coutume, il sera donc possible cette année de s’inscrire jusqu’au dernier moment sur l’ensemble des formules.

Des conditions hivernales pour la SaintéLyon 2021

Autre nouveauté de dernière minute, il semblerait que les conditions hivernales prévues pour ce week-end viennent corser cette édition 2021. La neige et le froid sont en effet annoncés sur les monts du Lyonnais. Après les éditions dantesques (pluie continue) 2018 et 2019, la tradition semble au rendez-vous. Sur ce parcours comptant désormais 65% de sentiers et chemins, la pluie et/ou la neige pourraient bien compliquer la progression des coureurs. Le coureurs devront veiller à bien s’équiper pour affronter le froid! Et suivre nos derniers conseils pour la SaintéLyon.

Un plateau élite au rendez-vous

Même si beaucoup de coureurs et de coureuses élites ont baissé le rideau sur leur saison 2021, la SaintéLyon 2021 affiche un plateau de qualité sur l’ensemble des courses.

Le plateau de la SaintéLyon 2021

Sur la distance reine de 78 km, on a appris récemment le forfait pour blessure de Cédric Fleureton et de Baptiste Chassagne, respectivement 1er et 4e de la dernière édition en 2019. En l’absence du double vainqueur de la doyenne, Manu Meyssat, lui aussi toujours blessé, il faudra cette année braquer les projecteurs sur la bataille que ne manqueront pas de se livrer Thomas Cardin, Champion de France Trail court 2019 , Benoit Cori, double vainqueur de la SaintéLyon et récent 3e de la grande course des Templiers, Benjamin POLIN, vainqueur 2021 du 80 km de l’Écotrail de Paris, l’allemand Benedikt Hoffmann, récent vainqueur du Swiss Alp Marathon, l’italien Davide Cheraz, vainqueur de la MaxiRace 2021 ou encore Benoît Chauvet et Thomas Balabaud.

Côté femmes, la double championne de France de Trail long, Sarah Vieuille, fait figure de favorite avec près de 40 victoires en Trail à son actif. Elle devra pourtant se méfier de Sandrine Flechet, 2eme de la SaintéLyon 2019 derrière Camille Bruyas et récente lauréate du Trail des Cabornies et de l’Ultra 01 et d’Isabelle Dragon, qui vient de remporter l’Endurance Trail au festival des Templiers.

Le plateau de la Lyon SaintéLyon 2021

Sur la formule ultra de 156 km, la LyonSaintéLyon, on assistera sans doute à une explication entre Grégoire CURMER, vainqueur du Grand raid de la Réunion 2019, Arthur JOYEUX-BOUILLON 3ème sur la TDS 2021 et le vainqueur sortant Alexandre BOUCHEIX.

Le plateau de la SaintExpress 2021

Sur la SaintExpress, on note la présence du belge Florent CAELEN, Champion de Belgique de trail 2021, Champion de Belgique de course de montagne 2020 & 2021, Vainqueur des marathons de Bruxelles et d’Anvers. Il devra résister à Hugo ALTMEYER, récent vainqueur de Lyon Urban Trail 24 km.

Chez les dames, la favorite portera les couleurs du Team Matryx avec Lucille Germain, vainqueur notamment cette année de la MCC.

Le plateau de la SaintéSprint 2021

Sur la SaintéSprint, on note la présence de deux athlètes de très haut niveau en la personne de Xavier Chevrier, multiple champion d’Italie et Champion d’Europe en 2017 de course en montagne, membre de l’équipe d’Italie de semi-Marathon (1.03.27), et d’Anaïs Sabrié, Championne de France de course en montagne, Championne de France de Trail court, Championne du monde par équipe (7ème en individuel), record féminin français sur Sierre-Zinal (record de 1 h 15 min 57 sur semi-Marathon). Autant dire qu’ils font figure de favoris.

Laisser une critique

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*