Saintélyon: l’équipement indispensable

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

Saintelyon: équipement, tenue et matériel indispensable
Saintelyon: équipement, tenue et matériel indispensable

La Saintélyon, ce n’est pas une course à prendre à la légère. Si elle se prépare physiquement, l’équipement pour la Saintélyon peut également être stratégique. 76km avec 65 % de sentiers et 35 % d’asphalte, de nuit, en plein hiver, les conditions sont donc loin d’êtres les meilleures pour courir. Rassurez vous, voici donc nos conseils sur l’équipement Saintélyon que vous devez emporter.

Article mis à jour le 9 octobre 2019

>> Vous aimerez aussi découvrir ces articles:

L’équipement Saintélyon obligatoire

Comme de nombreuses courses longue distance, la Saintélyon a un règlement qui impose un matériel obligatoire. En effet, cet équipement obligatoire permet à chaque coureur d’assurer son autonomie et sa sécurité pendant la Saintélyon.

Voici donc la liste du matériel obligatoire pour la Saintélyon 2019:

  • Une lampe frontale avec batterie de secours. Il est ainsi conseillé d’avoir une lampe frontale avec un maximum de lumens pour une durée de 8h. Attention, en cas de froid intense, la batterie a tendance à se décharger plus vite. Trail and Running vous a d’ailleurs déjà recommandé plusieurs modèles: la Petzl Nao bluetooth, la Petzl Reactik Plus ou encore
  • La couverture de survie,
  • Un système d’hydratation de 1 litre minimum: Plusieurs solutions s’offrent à vous. (voir la rubrique sac en fin d’article)
  • Un vêtement de pluie: le mieux est d’avoir une veste à la fois imperméable et coupe-vent. C’est sans doute avec les chaussures l’équipement Saintélyon indispensable. En effet, certains endroits du parcours sont très exposés au vent froid. Notre recommandation en termes d’équipement est la veste Gore Wear ShakeDry.
  • Une réserve alimentaire: pas besoin d’en avoir trop. D’abord, préférez les barres énergétiques aux gels, qui peuvent geler. Ensuite, ne prenez pas plus d’une barre par heure de course, en sachant que vous avez régulièrement des ravitaillements sur le parcours.
  • Un sifflet,
  • Un coupe vent: voire plus haut « vêtement de pluie ».
  • Un équipement vestimentaire adapté à la météo prévue (collants, deux à trois couches de vêtements, bonnet, gants) et évacuant la transpiration. La dernière couche (comprenez le vêtement supérieur couvrant le haut du corps et les jambes) devra obligatoirement présenter un dispositif rétroréfléchissant de manière à rendre le coureur visible de tous.
  • Un gobelet personnel,
  • Un téléphone portable avec une batterie chargée, le road-book remis à chaque concurrent dans l’enveloppe dossard.

L’équipement Saintélyon: la partie vestimentaire

Votre tenue vestimentaire dépend de la météo le jour de la course. Neige, pluie, gel, brouillard, vent, boue… Les conditions météorologiques sont en effet rarement agréables. Le bon choix de l’équipement vestimentaire participe donc à la réussite de votre Saintélyon.

J’avais réalisé un article sur différentes tenues vestimentaires pour courir quand il fait froid. Vous pouvez donc vous en inspirer pour vous équiper…

Sinon, voici des propositions d’équipement Saintélyon en fonction des météos envisageables.

Quelle tenue pour des températures douces et un temps sec?

Pas de pluie, des températures autour de 8° à 10°c. C’est déjà arrivé sur la Saintélyon. Mais le risque est de s’habiller trop chaudement et de surchauffer rapidement.

  • Une 1ère couche (type mérinos ou 1ère couche Performance Blackcomb d'Odlo) pour permettre d’évacuer la transpiration tout en tenant chaud, à manches longues.
  • un t-shirt manche courte ample respirant. Cela permet d’avoir une couche d’air chaude grâce à la température du corps entre la 1ère couche et ce t-shirt.
  • Une veste coupe-vent imperméable (type veste Gore Wear ShakeDry) vous protégera ainsi du froid et du vent. A ouvrir ou refermer en fonction des conditions sur la course.
  • un tour de cou, un buff sur la tête, et des gants fins. N’hésitez pas à prendre des gants de rechange, vous pouvez avoir très froid aux mains à cause de l’humidité à partir de 5h du matin. Dès gants secs seront appréciables.
  • Un short ou un corsaire.

Quelle tenue par temps de pluie?

Ce sont les conditions les plus habituelles pour une Saintélyon. Voici l’un équipement Saintélyon conseillé quand il pleut avec des températures positives.

  • Une 1ère couche (type mérinos ou 1ère couche Performance Blackcomb d'Odlo) pour permettre d’évacuer la transpiration tout en tenant chaud, à manches longues.
  • Une seconde couche ample à manches longues, respirante et pas trop chaude.
  • Une veste coupe-vent imperméable (type veste Gore Wear ShakeDry) vous protégera ainsi du froid et du vent.
  • Un tour de cou et un bonnet.
  • Des gants imperméables,
  • Un collant.

Equipement Saintélyon: que faire lors des températures négatives et/ou sous la neige?

  • Une 1ère couche (type mérinos ou 1ère couche Performance Blackcomb d'Odlo) pour permettre d’évacuer la transpiration tout en tenant chaud, à manches longues.
  • Une seconde couche ample à manches longues, respirante et chaude.
  • Une veste coupe-vent imperméable (type veste Gore Wear ShakeDry) vous protégera ainsi du froid et du vent.
  • Un tour de cou épais, à remonter sur le nez, et un bonnet.
  • Les gants imperméables (type Gants Windproof Light d’Odlo)
  • Un collant épais sur la partie avant pour protéger les quadriceps du froid (type Collant Zeroweight Windproof Warm d'Odlo) fait parti en effet de l’équipement saintélyon indispensable pour ne pas prendre froid.

Votre sac à dos pour la Saintélyon

Quel sac choisir?

Quel sac prendre? Plusieurs solutions s’offrent à vous:

  • La ceinture porte gourdes: avec 2 gourdes de 500ml chacune et un espace de rangement pour vos gels, barres énergétiques et matériel obligatoire.
  • Le sac avec flasques ou gourdes: si elles sont pratiques pour leur accessibilité depuis les bretelles du sac, il faut savoir que par température négative, les pipettes peuvent geler. Il suffira alors de les mettre en bouche pour les dégeler. Avec les prolongateurs de pipettes, il faudra aussi penser à souffler dans la pipette pour évacuer la boisson du tuyau et éviter que celle n’y gèle. Enfin, le second désagrément des flasques et des gourdes par températures négatives est que la boisson devient vite très froide, car exposée au froid et au vent. Or, consommer des boissons très froides en course peut vous causer des désagréments intestinaux.
  • Le sac à dos avec poche à eau: La poche à eau étant contre le dos, à l’abri dans le sac, la boisson sera donc chauffée avec votre corps est ne risque pas d’être trop froide. Cependant, il faudra veiller à vider le tuyau après chaque utilisation en soufflant dedans pour éviter que celui ne gèle en cas de températures négatives. Le seul désagrément réside néanmoins dans sa moins grande praticité lors du remplissage aux ravitaillements.

Pour votre sac à dos trail, je vous recommande fortement le sac à dos trail Duro 6 d’Osprey.

Ce que doit contenir votre sac

Sac à dos ou ceinture porte-gourdes, optimisez le poids. Ainsi, prenez le minimum et le matériel obligatoire.

  • Des gants et un bonnet secs de rechange, à mettre dans un sac congélateur zippé pour les protéger ainsi de l’humidité,
  • Votre recharges en boisson énergétique,
  • Vos barres énergétiques: une 1/2 barre par heure suffit amplement avec les ravitaillements réguliers,
  • Votre gobelet à portée de main,
  • Couverture de survie, sifflet, portable.

Sur le thème de la Saintélyon

Pour vous préparer à la Saintélyon:

5 récits de course de la Saintélyon:

33 commentaires

  1. Pour la Garmin, ne te fait pas de bile, avec ma 405, j’ai tenu 13h aux Templiers (sans utiliser le cardio), elle m’a lâche dans la dernière descente alors qu’ils annonçaient 10h d’autonomie.

  2. Oups, c’est la 305 que j’ai, pas la 405 🙁

  3. Impressionnant ton équipement Greg ! Je ne vais pas assez sur Twitter et je manque trop ton blog dernièrement. Je vais m’abonner avec un flux RSS. Bonne fin de préparation pour ce trail magnifique. Ça fait rêver le québécois.

    • Bin oui, le flux RSS. il n’y a que ça de vrai pour suivre un blog voyons! Merci d’être fidèle, et pour tes encouragements également. J’essaierai de ramener un maximum d’image pour te faire rêver encore plus! 😉

    • J’approuve, pour un québécois, ça fait rêver!

  4. Il te manque du papier toilette et un sac pour tes déchets

    • Pour les déchets, pas de sacs, j’ai pris l’habitude depuis très longtemps de toujours mettre mes papiers dans une poche zippée (en tout cas, pas par terre). Le papier toilette sera remplacé par un paquet de mouchoirs (merci de me le rappeler, j’avais zappé).

  5. 305 => 11h sur l’UTCO 🙂 mais attention au froid qui fait perdre en capacité…

  6. Cela en fait des vêtements, mais il te manque la tuque faite par Clara 🙂

  7. N’emmène pas trop de matos avec toi; j’ai fait l’erreur en 2008 d’avoir pris des affaires qui ne m’ont servi à rien surtout côté alimentation il ya de quoi!
    En tout cas profies en un max, c’est une épreuve magique!

    • Merci Philippe. Par contre, on m’a dit que sur certains ravitos, c’était un peu les bouchons, notamment au début. Peut-être mieux vaut-il prévoir pour les premiers ravitos, qu’en penses-tu?

      • Il semblerait que la bonne idée soit de sauter le ravito à Ste Catherine pour lui préférer celui de St Genoux… A voir sur place, comme je n’ai jamais participé !

  8. pour la 405 : je crains que tu ne tiennes pas la durée, j’ai justement acheté la 310xt pour cette raison, observé ma 405 tenait entre 7 et 8h….
    coté matos, tu vas partir plutôt plus chargé que moi, coté nourriture je ne prends que des mulebar, pour le salé j’espère trouver des tucs sur les ravito, sinon tant pis
    coté vêtement, j’adapterais en fonction de la météo annoncée au dernier moment pour plus de fiabilité, par exemple peu de chance que je prenne des gants si la températeur annoncée est autour de 4/5°
    enfin coté ravito, j’espère bien sauter le premier pour faire uniquement le plein d’eau sur les suivants en chippant quelques tucs, tu prévois quel temps déjà ?

    • ha également si la neige est annoncée, je prendrais mes yaktrax mais à proiri cela ne devrait pas être le cas ^^ houla d’ailleurs cela fait bien 2h que je n’ai pas vu les prévisions météo pour ce weekend faut que j’y retourne 🙂

      • Hahah, toi aussi tu ne cesses pas d’aller consulter la météo… Donc, si j’ai bien compris, je dois faire moins de 7h pour éviter que ma Garmin Forerunner 405 me lâche (rires). Etant donné que c’est ma première Sainté, on va dire que le but est de la terminer, ce qui est déjà pas mal. En tout cas, tu as l’air rôdé pour cette course. L’expérience, ça a du bon!

    • L’année dernière… il n’y avait pas de TUCS contrairement à ce que l’on m’avait dit des précédentes éditions !!

  9. salut , bon courage pour ta course , j ai une question pour toi , j aimerai savoir de quel marque est ton tour de cou

  10. Je regarde la météo toutes les heures, c’est compulsif. Un truc très embêtant il va pleuvoir vendredi. Donc les sentiers seront très gras ! Zut, j’aurais encore préféré de la bonne neige bien dure comme l’année dernière.

  11. Je vois que niveau équipement tu as tout prévu !!
    Bon ben maintenant, il ne reste plus qu’à regarder la météo, en espérant qu’il ne pleuve pas durant la nuit.
    Comme le dit Grégo, s’il a plu la veille, il va falloir être vigilent quand au terrain.

    • A la veille du départ, je crois qu’on peut se dire qu’on sera de toute façon mouillé à un moment ou un autre…

      • Il n’arrête pas de pleuvoir ici depuis ce matin. A noter qu’il n’avait pas plu depuis 1 mois dans la région !! Oui les sentiers seront gras, on sera mouillé de la tête au pied. Cela fera partie du charme de la course.

  12. Greg : compte tenu de la météo, je pense que tu devrais prendre un maillot de rechange car cela pourrait être utile pour la dernière portion.
    L’année dernière, je me suis réchauffé ainsi au dernier ravito et j’étais content d’avoir ce maillot manche longue à me mettre pour finir au sec et à fond !!!
    Bonne chance à toi.

    • J’ai suivi ton conseil. Mais il ne faisait pas assez froid pour que je change de t-shirt… Merci en tout cas du tuyau, qui aurait bien pu être utile.

  13. Alors, elle a tenu le coup la Garmin ?

  14. Pingback: Saintélyon: mon équipement complet | Greg Runner

Laisser un commentaire