Kiprun SD: le test d’une chaussure anti-blessure

Kalenji Kiprun SD

Kalenji fait fort pour cette nouvelle année: sa gamme Kiprun propose désormais des chaussures « universelles ».

Dans la gamme Kiprun de Kalenji, le choix ne sera plus très difficile à faire. Deux modèles sont désormais proposés: la SD et la LD. Disparue la MD! Explications.

Une chaussure universelle, pour ne pas se blesser?

Kalenji a développé un nouveau concept pour sa gamme Kiprun: la chaussure universelle. Oubliez les notions de chaussures universelles au sens « ni pronatrice, ni supinatrice », et qui étaient destinées aux foulées « neutres ». Non, le terme universel reprend désormais tout son sens puisque que les nouvelles chaussures de la gamme Kiprun répondent aux besoins de toutes les foulées.

Comment est-ce possible? Tout simplement grâce à la technologie K-only. Il s’agit d’une pièce en Pebax positionnée dans le semelle au niveau du médio-pied, couplée à une zone de bi-densité. Grâce à cette structure intégrée dans les semelles de Kiprun (SD et LD), la chaussure convient à tous les types de foulées.

IMG_0062

Discours marketing, me direz-vous. Kalenji a anticipé cette réaction. Si l’étude bio-mécanique a été faite en interne par Kalenji et Decathlon Sportlabs, la vérification sur le terrain a été confiée à un organisme indépendant, le Luxembourg Institute of Health. Les tests se sont déroulés pendant 6 mois sur 372 coureurs, ce qui correspond à 12 094 heures de pratique, 12 558 séances d’entraînements et 116 723 km. Résultat: les tests confirment que le concept K-Only convient à tous les types de foulées et qu’il permet donc de réduire les risques de blessures.

 

Le test de la Kiprun SD

La Kiprun SD est une chaussure de 280 grammes destinée aux coureurs légers. Elle peut être utilisée du 10km au marathon sans problème. Elle comporte une nouvelle mousse qui améliore le dynamisme et l’amorti, et qui permet a la chaussure de tenir les 1 000km. J’ai eu le modèle Kiprun SD courant décembre et j’ai pu faire environ 150 kilomètres en entraînement et un 10km en compétition: la Prom’Classic. Globalement, elle répond bien aux caractéristiques décrites ci-dessus. Mais pour ma part, il s’agit pour moi d’une chaussure un peu rigide. Elle peut donc répondre aux personnes qui ont un minimum de besoin en terme de maintient. Pour les autres coureurs qui sont comme moi et qui recherchent une grand liberté, il faudra se reporter sur la gamme Compétition avec la Kiprace.

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

Conclusion

Kalenji est devenue pour moi une marque incontournable du running. Si j’étais réticent auparavant et que je conseillais rarement les chaussures de la marque Kalenji quand on me demandait mes conseils, aujourd’hui, avec les nouveaux modèles Kalenji, je change d’avis. La gamme Kiprun est une gamme de chaussures tout à fait performantes, que je recommanderai particulièrement aux personnes débutant la course à pied et qui n’ont aucun repère. Car la gamme Kiprun n’a rien à envier aux gammes correspondantes des autres marques, et elles les défient d’ailleurs sur le prix:

Kalenji Kiprun SD 2016: 79€99
Kalenji Kiprun LD 2016: 89€99

Et si, en plus, elles permettent de réduire les risques de blessures…

Kalenji Kiprace: 79€99

Qu’en pensez-vous? Avez-vous déjà eu l’occasion de tester ces nouveaux modèles?

 

14 commentaires

  1. Merci pour ton article et d’avoir testé, beaucoup de gens critiquent notre marque sans avoir jamais mis les pieds dedans !!

    • Avec plaisir! J’étais assez réticent sur Kalenji, et j’ai vu les superbes évolutions sur les chaussures Kiprun ces dernières années. Kiprun est aujourd’hui une très belle gamme et ce n’est pas une honte de le dire. Bravo!

  2. Enfin un bloger qui teste Kalenji avant d’en dire du mal. J’ai été testeur durant le développement pour eux durant presque 2 ans lors de mes études à Lille, c’était un plaisir de travailler avec des ingénieurs investis, qui écoutaient toutes nos remarques et qui font vraiment tout pour faire évoluer cette marque. Avec cette nouvelle « invention » d’universalité, certaines personnes un peu sensibles et sujettes aux blessures devraient arrêter de regarder le côté ultra fashion du duo Nike/Adidas et peut être plus se soucier de leur santé si ils veulent continuer à accumuler les bornes ! 😉

    • Effectivement, tous les produits présentés sur ce blog ont été testés. Et j’essaie de rester objectif, même si je suis sûrement influencé par ma pratique.
      Cela fait plusieurs années que je vois évoluer cette marque française qui fait de très bons produits aujourd’hui.

  3. Acheté hier kiprun LD , je vous dis dans quelques temps mon avis

  4. Acheté des kiprun LD en remplacement de mes vieilles Nike air-max. Une sortie de 5 km (je débute). Amorti globalement bon, néanmoins une gène dans l’intérieur du pied (douleur) et je trouve mon pied peu maintenu. Est ce normale, doivent elles se faire à mon pied ?
    A noter j’ai la cheville qui part vers l’intérieur (je crois qu’on parle de pronation). Et je fais 120kgs.

    Votre avis pourrais m’aider merci.

    • Je pense que c’est le pied qui doit se faire à la chaussure. En effet, la gêne dans l’intérieur du pied provient de la chaussure qui empêche la probation (affaissement notamment au niveau de la voute plantaire). Cela nécessite quelques sorties avec les chaussures pour remuscler le pied. D’autre part, vos 120kg jouent également en votre défaveur par rapport à cette douleur à l’intérieur du pied…

  5. Bonjour, j’aurais voulu savoir si selon vous ces chaussures permettre de pratiquer des footings d’environ 3/4 heure et cela 2 fois par semaines dans la garrigue ( chemin avec beaucoup de cailloux avec des côtes et des descentes). Ces sorties peuvent aussi inclure des séances de fractionnées.. Je fais également une fois par semaine du fractionné et des côtes sur du bitume, ce qui fait que je suis intéressé par ce produit qui est plutôt léger et je l’espère peut s’adapter sur différents types de terrain. Qu’en pensez-vous et que pouvez vous me conseiller ( je pèse 67 kg)?

  6. Julien FOURNIER

    Je partage à 100%. Souvent déçu par les marques classiques, je me suis dit pourquoi pas les kalenji. Surtout pour un prix bien inférieur. Résultat : je ne jure plus que par les kiprun sur mes sorties en extérieur et kiprace sur piste ou courses hors stade. Je cours 5 à 6 fois par semaine, légèrement pronateur et après 3 mois de kalenji, elles n’ont pas vieillies. Je recommande.

  7. Bonjour et merci pour votre avis.
    J’avais acheté les Kiprun LD mais apres quelques sorties et quelques ampoules sous les pieds dues aux coutures interieures de la chaussure, j’ai du allez les rendre. La premiere fois car la vendeuse m’a vendu une paire trop grande et la seconde, malgres la bonne taille, toujours les ampoules pourtant je suis tres bien dedans.
    J’ai donc opté pour la SD. j’attend de voir ma prochaine sortie si elles me correspondent mieux.
    Je cours entre 8/12KM 2 a 3 fois semaines.

  8. Bonjour
    mon podologue m’a prescrit une semelle pronation. Est ce que je pourrais courir avec une kiprun SD et des semelles? Si je comprends bien elles sont neutres donc oui…

Laisser un commentaire