Marathon des Sables: J-1

Cet article vous a plu?Dites-le!
Marathon des sables: J-1
Marathon des sables: J-1

A la veille du départ de la 34 édition du marathon des Sables, les plus de 800 concurrents de 51 nationalités différentes se sont retrouvé dans le désert marocain pour les derniers préparatifs.

Un long voyage pour le MDS

Vendredi, les concurrents qui s’élanceront sur la course « la plus dure du monde » ont quitté leurs proches pour atterrir au Maroc du côté de Ouarzazate. S’en suivent ensuite un périple de 6h de bus avant d’atteindre le bivouac de départ, installé dans le Sahara marocain.

Après s’être installés dans leur tente et avoir dîné, les coureurs ont passé leur première nuit dans un vent glacial, qui aura surpris les coureurs, mêmes les habitués du MDS.

Derniers préparatifs avant le jour J

Controle du sac et du materiel
Contrôle du sac et du matériel

Ce samedi, les concurrents finalisent leur sacs qui leur permettra de vivre en autonomie pendant les 6 jours de l’épreuve. Ils devront courir 6 étapes cumulant 226km qualifiés de très durs par les organisateurs. Les passages seront donc difficiles mais promettent des paysages magnifiques.

Dunes, oueds, chaleur, vent… les conditions ne seront pas simples, mais ils devront également transporter tout leur matériel permettant d’affronter les éléments en total autonomie: alimentation, réchaud, sac de couchage, matériel obligatoire, etc.

Le sac ne doit pas peser moins de 6,5kg sans l’eau au moment des contrôles.

Une fois la valise rendue, le contrôle réalisé et le dossard remis, les aventuriers des sables pourront profiter des derniers repas fournis. Dès le lendemain matin, ils n’auront que leur matériel pour réaliser la 1ère épreuve longue de 32,2km. Départ 9h.

15% de réduction sur les nouveautés avec le code IRUN15

Expérience MDS

Derniers préparatifs MDS
Derniers préparatifs MDS

Pour ma part, l’arrivée sur le bivouac a été laborieuse. Arrivé à 6h à l’aéroport Charles de Gaulle vendredi matin, ce n’est qu’à 1h30 du matin que j’ai pu me coucher sous la tente!

3 heures d’attente aux douanes de Ouarzazate, puis 6h de bus pour atteindre le bivouac. Nous avons ensuite patienté 1h30 avant de pouvoir descendre du bus. Nous avons profité de ces moments pour monter des équipes afin de nous répartir les tentes. Je fais parti d’une petite équipe de 7 gars qui annonce de bons moments pour la semaine.

Une fois descendus du bus, notre aventure n’était pas terminée puisque ‘il n’y avait plus de tentes disponibles pour nous. Finalement, nous verrons la tente être montée sous nos yeux à 1H du matin!

La nuit a été rude. Nous avons été malmené par un vent très froid, alors que nous prenions nos repères avec notre sac de couchage et de notre matelas. Nuit courte et difficile.

Finalement, le lendemain matin, la bonne humeur accompagne notre réveil. J’ai passé haut la main le passage de contrôle: sac à 8,3kg et dossard 741 récupéré (suivi live ici: http://plataforma.esisgroup.com/modules/Race.Shared?id=59)

Il ne reste plus qu’a patienter et à faire une bonne nuit de semaine avant d’attaquer réellement l’épreuve du Marathon de Sables.

Petit dejeuner MDS
Petit dejeuner MDS

>> A lire aussi: Marathon des Sables: départ dimanche

Laisser un commentaire